Menu
S'identifier

Fret aérien : DHL consolide sa place de numéro 1 mondial

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 09.06.2020 | Dernière Mise à jour : 09.06.2020

C’est une seconde année de recul des trafics qu’a connu DHL l’année passée.

Crédit photo OC

Les vingt-cinq premiers transitaires mondiaux de fret aérien ont vu leur trafic sensiblement reculer en 2019. Mais en enregistrant une baisse moindre que celle de ses plus proches concurrents, DHL a réussi à conforter sa place de numéro 1 mondial. 

En 2018, les vingt-cinq premiers opérateurs mondiaux avaient dû supporter un très net ralentissement de leur… croissance (+ 4,2 %). Ce ralentissement s’est finalement transformé en sévère recul des tonnages acheminés en 2019. À 15 421 763 tonnes, et selon des données chiffrées compilées par le consultant Armstrong & Associates, Inc, la baisse est de 7,8 % par rapport à l’exercice précédent. Celle-ci est donc bien supérieure aux 4 % envisagés initialement. 

Plusieurs facteurs

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis n’a pas été le seul facteur contributif à ces mauvais résultats. Le ralentissement économique mondial ainsi que le Brexit ont également produit leurs effets. Certains secteurs ont été plus affectés que d’autres. Parmi ceux ayant le plus souffert figurent l’agriculture et la construction.

Dans ce dernier domaine, l’industrie automobile a impacté les principaux transitaires et en particulier Kuehne + Nagel. Ses volumes de fret aérien ont, en effet, été hautement exposés au ralentissement des industries automobile mais aussi high-tech.  

DSV Panalpina s’empare de la quatrième place

C’est une seconde année de recul des trafics qu’a connu DHL l’année passée. Les tonnages se sont, en effet, établis à 2 051 000 tonnes, en baisse de 4,6 % par rapport à 2019. Mais le numéro mondial a moins souffert que ses deux poursuivants du Top 25. Le groupe suisse Kuehne + Nagel qui poursuivait, jusque-là, sa marche en avant a subi un coup d’arrêt très net. Au lieu des 11,1 % de croissance enregistrés en 2018, il a reculé de 5,7 % à 1 643 000 tonnes.

Même cas de figure mais encore plus marqué pour le groupe allemand DB Schenker qui a chuté de 9 % à 1 186 000 tonnes. Finalement, la plus forte progression est venue de DSV Panalpina qui a gagné cinq places au classement mondial grâce à une progression de 55 % de ses tonnages à 1 071 266 tonnes. C’est là le résultat de la prise de contrôle par le danois DSV de son concurrent suisse Panalpina

Geodis perd une place

L’américain UPS a, pour sa part, continué de progresser (+ 3,3 %). Il ne lui manque plus, à présent, que 34 300 tonnes pour dépasser le cap du million de tonnes annuel. Tout en ayant maintenu son huitième rang mondial, Bolloré Logistics a vu son trafic s’éroder de 8,1 % à 634 000 tonnes.

Autre groupe hexagonal, Geodis a, encore perdu une place au classement mondial l’année passée. Désormais dix-neuvième, son trafic a chuté de 15,2 % à 308 173 tonnes. À noter enfin la progression de FedEx Logistics qui occupe la vingtième place mondiale (- 5 % à 262 500 tonnes) désormais. 
La synthèse de ces résultats, par pays cette fois, montre que tous les opérateurs japonais ont terminé dans le rouge. Nippon Express a, ainsi, reculé de 16,3 %. Autre chute spectaculaire, celle de NNR Global Logistics dont les tonnages ont baissé de 17,5 %. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format