Menu
S'identifier

Tesla repousse à 2020 le lancement de son Semi électrique

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 09.05.2019 | Dernière Mise à jour : 09.05.2019

Annoncé pour 2019, le lancement de son camion totalement électrique Tesla Semi sera finalement décalé à l’an prochain.

Crédit photo Tesla

Initialement prévue pour 2019, la mise en production du Tesla Semi vient d’être repoussée à l’année prochaine. Le constructeur, englué dans des problèmes de production et de livraison de son modèle familial Model 3, a dû réduire la voilure.

Le patron de Tesla, Elon Musk, le confie lui-même. Il ne faut pas toujours prendre ses prédictions au pied de la lettre. Annoncé pour 2019, le lancement de son camion totalement électrique Tesla Semi sera finalement décalé à l’an prochain. C’est ce qu’à indiqué Jérôme Guillen, président de Tesla pour le secteur de l'automobile et responsable du programme poids-lourd, lors de la présentation des résultats du premier trimestre. : "nous commencerons la production l’année prochaine. Nous sommes très heureux des essais qui se montrent très positifs", a-t-il indiqué. Ce report était attendu, notamment face aux difficultés de production de la Model 3.

Le site de production n’est pas encore défini

Tesla a dû faire un arbitrage qui ne satisfera pas les nombreux clients ayant passé commande (et acompte) pour le futur Semi. Autre motif d’inquiétude pour ces transporteurs et chargeurs - parmi lesquels on retrouve le transporteur JB Hunt, UPS, DHL, Pepsico, Walmart ou Anheuser-Bush,Tesla n’a toujours pas annoncé le futur site de production de ces camions ! "L'emplacement n'est pas encore défini, mais il est assez clair que nous allons fabriquer toutes les batteries et toutes les transmissions à Reno", a confirmé Jérôme Guillen. Ce dernier a indiqué que l’entreprise mettrait à profit ce report pour apporter d’autres améliorations aux deux modèles de camions, capables de couvrir 500 ou 800 km avec une seule charge.

Le Semi, meilleur allié des Model 3 ?

Plusieurs prototypes ont été repérés en train de transporter des pièces entre les sites de Fremont (Californie) et de Reno (Nevada), ou encore en train de tracter des blocs de béton près de Los Angeles pour tester, apparemment avec facilité, le transport de charges lourdes. Elon Musk a publié des photos montrant ses camions convoyant des Model 3 à des clients particuliers.

Ces camions permettraient de résoudre les gros problèmes de livraisons auxquels doit faire face la société, puisque, faute de moyens suffisants, l’entreprise aurait demandé à des salariés volontaires de livrer eux-mêmes les voitures. "Nous avons été tellement embourbés dans des soucis de production et de logistique ces 18 derniers mois. Je suis vraiment pressé à l’idée de lancer la production du Semi", a tweeté Elon Musk. Une solution qui tient du casse-tête puisqu’il est impossible de lancer le Semi tant que les chaînes de production sont engorgées ! Le serpent se mange un peu la queue en ce moment dans le désert américain.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format