Menu
S'identifier

Remaniement : pas de gros changement aux transports sauf pour la mer

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 06.07.2020 | Dernière Mise à jour : 06.07.2020

Rompant le suspense en soirée, le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler a dévoilé la liste des 31 membres du nouveau gouvernement

Crédit photo Elysée

Ce 6 juillet, Alexis Kohler, secrétaire Général de l’Elysée, a dévoilé la liste des 31 membres du nouveau gouvernement. Si Jean-Baptiste Djebbari conserve la main sur les transports comme Ministre délégué, il travaillera désormais avec Barbara Pompili. En parallèle, un ministère de la Mer voit le jour dans cette nouvelle formation. A sa tête : Annie Girardin, qui quitte le ministère de l’Outre-Mer.

Depuis la nomination de Jean Castex au poste de Premier Ministre vendredi dernier, les tractations sont allées bon train tout au long du week-end, avec leur lot de spéculations…Rompant le suspense en soirée, le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler a dévoilé la liste des  31 membres du nouveau gouvernement.

L’autre transition écologique

On la disait menacée mais Elisabeth Borne reste finalement au gouvernement, héritant du ministère du Travail., de l'Emploi et de l'Insertion. A la Transition Ecologique, elle est remplacée par Barbara Pompili, qui n’occupait aucune fonction dans l’équipe précédente. Si ce choix semble faire échos à la déferlante verte des dernières élections municipales, la présidente de la Commission développement durable à l’Assemblée nationale, secrétaire d'État à la Biodiversité sous François Hollande et ancienne figure d'Europe Écologie-Les Verts, hérite donc de l’un des trois portefeuilles clés du gouvernement.

Quatrième ministre de l’écologie du quinquennat Macron, elle succède aussi à Nicolas Hulot et François de Rugy. Sous sa tutelle, Jean-Baptiste Djebbari conserve la main sur les transports, comme Ministre délégué, à une différence près : il perd la barre sur la mer.

Un ministère de la Mer

Il sera le troisième de la Vème République. La constitution d’un ministère de la Mer fait figure de symbole fort à destination des acteurs de la filière. Après Louis Le Pensec (de mai 1981 à mars 1983 puis de mai 1988 à juin 1988) et Jacques Mellick (de juin 1988 à mai 1991), Annick Girardin sera la première femme à ce poste. Aux manettes de l’Outre-Mer dans l’équipe Philippe, elle était également ministre de la Fonction Publique sous François Hollande.

Sa première déclaration, elle l’a faite sur twitter : "Avec + de 11 millions de km² de domaine maritime en France, + de 391 000 emplois, 10 % de la biodiversité mondiale, les défis à relever sont immenses." Parmi eux, et non des moindres pour le secteur, le plan de relance des grands ports maritimes.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format