Menu
S'identifier

CargoBeamer lance une nouvelle liaison de transport combiné rail-route entre Perpignan et Rostock

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 13.10.2022 | Dernière Mise à jour : 13.10.2022

Une fois au port de Rostock, des liaisons par ferry relient le Danemark, la Finlande, la Lituanie et la Suède.  

Crédit photo Rostock port/ nordlicht

CargoBeamer vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle liaison de transport combiné rail-route reliant Perpignan au port de Rostock, en Allemagne. À raison de six rotations hebdomadaires, ce sont 64 % d'émissions de CO2 par unité qui sont économisées par rapport à la route.

Après de premiers tests concluants entre Marseille et Calais, cap sur Perpignan. CargoBeamer vient d’annoncer le lancement d’une ligne de transport combiné rail-route reliant Perpignan à Rostock, en Allemagne. "L'ajout de la liaison Kaldenkirchen - Rostock est une première étape vers notre objectif d'étendre le réseau de CargoBeamer avec de nombreuses nouvelles lignes d'ici fin 2023", indique Boris Timm, directeur d'exploitation de CargoBeamer, dans un communiqué de presse.

Avec six rotations par semaine et une traction assurée par HSL Logistik GmbH, le temps de transit entre le terminal ferroviaire de Kaldenkirchen et le port de Rostock est en moyenne de 18 heures environ. "Pour chaque unité transportée, ce sont 64 % d'émissions de CO2 qui sont économisées par rapport à la route, les 36 % restants étant compensés par un certificat CO2. Ainsi, nous pouvons exploiter la ligne de façon totalement climatiquement neutre", précise CargoBeamer.

Des connexions au nord et au sud

Une fois au port de Rostock, des liaisons par ferry relient le Danemark, la Finlande, la Lituanie et la Suède, et transportent des semi-remorques sans accompagnement par des chauffeurs ou des tracteurs. Au sud, des liaisons passerelles sont assurées par CargoBeamer vers Perpignan dans le sud de la France et Domodossola dans le nord de l'Italie.

"Avec le transport longue distance sans accompagnement de la mer Baltique vers l'Italie et la frontière franco-espagnole en passant par l'Allemagne de l'Ouest, nous créons une nouvelle offre attractive pour nos clients. Nous offrons ainsi une nouvelle possibilité de transfert de la route vers le rail sur le puissant axe historique entre la péninsule Ibérique et la Scandinavie, en passant par l'Europe centrale, ce qui permet de réaliser des économies supplémentaires de CO2", poursuit Boris Timm.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format