Menu
S'identifier

Logistique urbaine

UrbanHub surfe sur l’accélération de l’e-commerce

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 10.09.2020 | Dernière Mise à jour : 10.09.2020

Bernard Ochs, le président d’UrbanHub      

Crédit photo Ludovic MAISANT / Urbanhub

Créée début 2018 par la société Stockage Plus pour cibler le marché de la logistique urbaine (voir NL 3006), la marque UrbanHub poursuit sa croissance malgré la crise sanitaire. « La pandémie a provoqué une accélération de l’e-commerce. Et même si nous avons perdu la moitié des prospects que nous avions ciblés avant la crise, cet effet a été largement compensé par un afflux de nouveaux clients potentiels, notamment une bonne vingtaines d’acteurs de Rungis qui veulent se lancer dans le BtoC » nous a confié Bernard Ochs, le président d’UrbanHub, qui revendique aujourd’hui quelque 90 à 100 clients sur Paris, dans la maroquinerie, la cosmétique, l’alimentaire, l’équipement de la maison, représentant au total entre 2000 et 8000 colis préparés et livrés dans la journée. Cet été, l’opérateur de logistique urbaine a bouclé un nouveau tour de financement de 1,1 M€, portant ainsi à un total de 3,6 M€ la somme qu’il a levée depuis sa création. Rappelons que la précédente levée de fonds avait notamment servi à financer la prise à bail du bâtiment d’Ivry-sur-Seine (3 600 m²), en bordure du périphérique parisien (voir NL 2943), doté depuis janvier d’une chambre froide d’une capacité de 70 palettes. Ce nouvel apport financier va non seulement permettre de soutenir l’activité de la société jusqu’au seuil de rentabilité, mais aussi de de réaliser l’embauche de trois personnes en commercial et marketing d’ici à la fin de l’année et de poursuivre ses investissements technologiques. La société s’est lancée depuis neuf mois dans le développement d’un ERP dédié e-commerce, basé sur le logiciel open source en mode Saas Odoo avec l’objectif de disposer à terme d’un outil d’optimisation orienté client lui permettant de mutualiser ses ressources en entrepôt et les livraisons multimodales du dernier km (à pied, à vélo ou par véhicues propres, via des partenaires transporteurs). A noter que ce projet bénéficie également depuis fin juillet d’une subvention de 200 000 € dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Accompagnement des Territoires » de la Région Ile-de-France (voir NL 3173). JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I 3242

LPR adopte la plateforme Shippeo

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format