Menu
S'identifier

L’aéroport de Bruxelles engage des travaux dans sa zone cargo

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 30.05.2022 | Dernière Mise à jour : 31.05.2022

L’an dernier, l’aéroport de Bruxelles a traité 843 000 tonnes de marchandises, en hausse de 30 % par rapport à l’exercice précédent.

Crédit photo Brussels Airport

L’aéroport de Bruxelles vient d’annoncer le début des travaux dans sa zone fret, pour lesquels il va consacrer un investissement massif sur les trois prochaines années.

70 millions d’euros. C’est le budget que va consacrer l’aéroport de Bruxelles, Brussels Airport, pour sa zone cargo au cours des trois prochaines années. Objectif : faire face la demande croissante d’espaces de stockage et manutention, mais aussi aux besoins de modernisation de plusieurs bâtiments", indique l’aéroport de Bruxelles dans un communiqué de presse.

Trois nouveaux bâtiments

Ainsi, au sein de cette zone de 83 500 m2 baptisée Brucargo Central, la démolition de huit bâtiments vieillissants commencera cette semaine tandis que la construction de trois nouveaux bâtiments débutera fin 2023. En parallèle, des espaces de parkings seront aménagés au milieu de cette zone cargo.

En coulisses, ce réaménagement est destiné à pouvoir accueillir des nouveaux clients et à renforcer son offre pour ses clients actuels. "La demande des partenaires actuels et futurs en capacité de stockage et manutention est très importante. Même si notre zone cargo est déjà très vaste, il est important de repenser et réorganiser les espaces pour plus d’efficacité, mais aussi et surtout de les moderniser", explique Arnaud Feist, président directeur général de Brussels Airport Company.

L’an dernier, l’aéroport de Bruxelles a traité 843 000 tonnes de marchandises, en hausse de 30 % par rapport à l’exercice précédent. Des résultats qui "démontrent bien l’intérêt croissant pour le transport aérien cargo, encore renforcé pendant la crise sanitaire dans les domaines des produits pharmaceutiques et de l’e-commerce", assure l’aéroport, qui s’appuie sur 130 hectares au sol et 380 000 m2 de hangars.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format