Menu
S'identifier

L’aéroport de Bruxelles renoue avec la croissance en 2020

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 21.01.2021 | Dernière Mise à jour : 21.01.2021

L'aéroport de Bruxelles a été très sollicité tout au long de la crise, en particulier pour le transport de produits pharmaceutiques, de denrées périssables et de e-commerce.

Crédit photo Brussels Airport

Brussels Airport a réussi à sauver son année 2020 grâce aux trafics apportés par le tout cargo et les expressistes. Les tonnages transportés en soute ou en fret camionné ont, en revanche, enregistré un sensible recul. 

Le coup d’arrêt subi en 2019 (- 7,9 %) ne s’est pas reproduit en 2020 pour l’aéroport de Bruxelles. Son trafic fret a, en effet, repris le chemin de la croissance en 2020. À 511 613 tonnes, la hausse est de 2,2 % d’une année sur l’autre. Ce résultat est d’autant plus probant qu’il a été obtenu dans un contexte difficile, celui de la crise sanitaire liée au COVID-19. 

Le tout cargo reprend sa marche en avant

Alors qu’il s’était inscrit en baisse de 6 % au cours de l’exercice 2019, c’est le trafic transporté à bord d’avions tout cargo qui a connu la plus forte hausse en 2020. À 193 555 tonnes, la progression est de 42,8 %. Le trafic apporté par les intégrateurs a également connu un bond. Il a augmenté de 18,3 % à 244 632 tonnes.

Déjà en baisse en 2019 (- 2,5 %), le trafic acheminé en soute à bord des avions passagers s’est littéralement effondré. Il a reculé de près de 54 % à 73 427 tonnes. Ces tonnages n’ont pas été perdus pour autant puisqu’une partie d’entre eux ont été repositionnés sur des vols assurés par des avions tout cargo ou sur des avions passagers provisoirement utilisés comme avions cargo. Cette tendance devrait se poursuivre en 2021. 

Enfin, le fret camionné n’a pas réussi à enrayer sa chute de 2019 (- 11,5 %). L’année passée, c’est une nouvelle baisse de 19 % à 134 937 tonnes que les responsables de l’aéroport ont dû déplorer. Là-encore, une partie des tonnages n’a pas disparu mais a, au contraire, emprunté la voie des airs. 

Trois secteurs en pointe en 2020

Commentant ces résultats réalisés dans un contexte historique pour le transport aérien, Arnaud Feist, directeur général de Brussels Airport Company, a souligné que "heureusement, notre secteur cargo a été très sollicité tout au long de la crise, en particulier pour le transport de produits pharmaceutiques, de denrées périssables et de e-commerce. Notre rôle majeur, depuis fin novembre 2020, dans le transport de vaccins COVID-19, se poursuivra assurément tout au long de l’année 2021". À fin 2020, le nombre total de vaccins envoyés dans le monde entier était déjà supérieur à 10 millions. 
L’aéroport de Bruxelles précise, enfin, que le nombre de vols cargo a augmenté de 29 % en 2020 par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation s’est faite en journée, le nombre de vols de nuit n’ayant pas augmenté l’année passée. 
Notons encore que le différentiel existant de trafic fret entre les deux plus importants aéroports belges de cette catégorie s’est encore accru au profit de Liège en 2020. Ce dernier qui a franchi pour la première fois le cap du million de tonnes accueillies dès le 3 décembre 2020, enregistre à présent un trafic de plus du double de celui de Bruxelles. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format