Menu
S'identifier

Le Nikola Tre, poids lourd électrique et hydrogène, sera construit en Allemagne dès 2021

Routier | publié le : 12.02.2020 | Dernière Mise à jour : 12.02.2020

Les premiers essais devraient commencer à la mi-2020 avec des prototypes, qui seront présentés au salon IAA 2020 de Hanovre en septembre prochain.

Crédit photo DR

Nikola Motor et son partenaire européen Iveco ont choisi de localiser l’usine de production du Nikola Tre à Ulm, dans le Bade-Wurtemberg, non loin de l’usine de Bosch qui produira les piles à combustibles du camion électrique. 

Nikola Motor et le groupe CNH Industrial – qui regroupe, entre autres, le constructeur Iveco et le motoriste FPT Industrial –, indiquent qu’ils ont choisi le site industriel d’Iveco à Ulm, en Allemagne, pour fabriquer le futur Nikola Tre. Ce camion électrique à pile à combustible sera construit sur la base d’un Stralis S-Way avec une technologie électrique et hydrogène apportée par Nikola (en plus des commandes et de l'info-divertissement à bord). Le destin des deux constructeurs s’est lié en septembre 2019, lorsque CNH Industrial a pris une participation de 250 millions de dollars dans Nikola en tant qu'investisseur principal de la série D. Ce rapprochement s’est concrétisé en décembre avec la création d’une joint-venture destinée à produire le Nikola Tre, un véhicule lourd à batterie électrique (BEV), la première étape vers l'électrique à pile à combustible (Modèle FCEV).

13 % de poids lourds hydrogène en 2030

Le site d’Ulm est le centre d’ingénierie des châssis d’Iveco. Il est situé dans le Bade-Wurtemberg, une région particulièrement investie dans le secteur des piles à combustibles. Fin janvier, Bosch y a présenté dans son usine près de Stuttgart, la capitale régionale, sa nouvelle pile à hydrogène pour camions et véhicules légers (sur banc d’essai). L’équipementier allemand, également investisseur dans Nikola Motor, fournira les piles à combustibles des futurs camions. "Nous estimons que les piles à combustibles équiperont 13 % de la flotte de poids lourds d’ici 2030", avance le responsable du projet, Jürgen Gerhardt.

À l’échelle nationale, le gouvernement fédéral allemand a récemment publié son projet de stratégie nationale sur l'hydrogène, en engageant un programme de financement de l’innovation de 2 milliards d'euros, qui comprend le développement des infrastructures de distribution.

Des camions à batteries seules pour démarrer

Dans l’immédiat, 40 millions d'euros seront investis par la co-entreprise pour moderniser l'usine de fabrication d’Ulm, qui se concentrera sur l'assemblage final du véhicule. Les pièces proviendront des usines espagnoles d’Iveco situées à Valladolid et de Madrid).

Le démarrage de la production est prévu au cours du premier trimestre 2021, les livraisons du Nikola Tre débutant la même année. "Les premiers modèles à entrer en production seront les camions articulés à batterie électrique 4 x 2 et 6 x 2, avec des batteries modulaires et évolutives d'une capacité allant jusqu'à 720 kWh et un groupe motopropulseur électrique qui peut fournir jusqu'à 480 kW de puissance de sortie continue", soulignent les deux partenaires.

Les premiers essais devraient commencer à la mi-2020 avec des prototypes, qui seront présentés au salon IAA 2020 de Hanovre en septembre prochain. Les versions électriques à pile à combustible, construites sur la même plate-forme, seront pour leur part testées dans le cadre du projet H2Haul financé par l'Union euroépenne en 2021, pour un lancement sur le marché prévu en 2023.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format