Menu
S'identifier

Jwebi, le transport participatif qui se professionnalise

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 17.09.2018 | Dernière Mise à jour : 18.09.2018

Asma Ben Jemaa, présidente et cofondatrice de Jwebi.

Crédit photo G. H.

La plate-forme de covoiturage de colis Jwebi se distingue de ses concurrents par une approche tant nationale qu’internationale. Elle souhaite tester l’utilisation de points relais et nouer des partenariats avec de vrais transporteurs.

Transformer n’importe quel quidam en coursier. Telle est l’ambition des plateformes de mise en relation participatives, qui proposent du covoiturage de colis. Le principe consiste à mettre en relation des particuliers, afin de convoyer du courrier ou des petits colis pour le compte de tiers en profitant d’un déplacement (en avion, voiture, train ou tout autre). De quoi rembourser une partie des frais de voyage pour le voyageur, et économiser beaucoup par rapport à l’envoi par coursier professionnel pour son client d’un jour. Parmi les nombreuses start-up à s’être engouffrées sur le créneau du "crowdshipping", Jwebi tente de tirer son épingle du jeu. Lancée en 2014, cette start-up tient à se distinguer par ses prestations, réalisées aussi bien en national qu’à l’international, et sur le fait qu’elle assure les colis jusqu’à 2 000 grâce à un partenariat avec la MAIF. "Nous proposons également la possibilité d’acheter les produits, soit du crowd-shopping, ce que ne font pas les autres plate-formes", souligne Asma Ben Jemaa, présidente et cofondatrice de Jwebi (prononcer Jouébi).

Des points relais à l’étude

Les objets ne sont volontairement pas emballés lors de leur présentation, pour que les personnes puissent l’inspecter avant de le prendre en charge. Ceci permet à priori d’écarter toute marchandise illicite voire dangereuse, notamment pour le transport aérien. Les prix sont libres, mais restent "assez raisonnables", soit une douzaine d’euros environ, assure Asma Ben Jemaa. Jwebi prélève une commission au passage, d’environ 23 %, répartie entre acheteur et livreur. Pour l’instant, les particuliers se rencontrent sur le lieu du transport (dans une gare, à l’aéroport ou au lieu de départ de la voiture), mais Jwebi étudie la possibilité d’utiliser des points relais, avec des tests notamment sur Tunis, et prochainement peut-être à Paris.

Une croissance mensuelle de 20 % par mois

Depuis sa création, la plate-forme a enregistré 300 000 recherches de voyageurs (demandes d’expédition) et en parallèle, 45 000 trajets ont été proposés par les "Jwebeurs", les voyageurs passant par le site. Les trajets les plus fréquentés sont les axes : Bordeaux - Toulouse, Paris - Tunis, Lille - Marseille, New York - Paris et Londres - Paris, sachant qu’une soixantaine de villes ont déjà été desservies.

Les deux modes de transport les plus utilisés sont l’avion et la voiture, avec une légère avance pour l’avion. Le nombre de colis réellement transportés reste pour l’instant confidentiel mais Asma Ben Jemaa assure que le volume connaît une croissance "d’à peu près 20 % par mois, avec des pics en été et en fin d’année".

En lien avec des transporteurs

L’entreprise se défend de concurrencer les transporteurs professionnels. "Les particuliers qui utilisent notre plate-forme ont besoin d’envoyer rapidement des colis, comme par exemple des documents ou des clés oubliées, mais ne passeront pas de toute manière par des solutions professionnelles dont les coûts sont très élevés pour ce type de prestations. Une lettre de 20 g revient à 120 € pour un Tunis - Paris en passant par une société comme DHL alors qu’elle est facturée environ 15 € sur notre plate-forme."

Jwebi pourrait même faire travailler des entreprises de transport : "Plusieurs petites sociétés de transport nous ont contactés pour collaborer avec nous et c’est une possibilité que nous étudions. Ainsi, lorsqu’un produit proposé ne trouve pas preneur, il pourrait être pris en charge par des transporteurs. Nous voudrions ajouter ce service de mise en relation à l’automne", projette Mme Ben Jemaa.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format