Menu
S'identifier

Coca-Cola séduit à son tour par les camions autonomes d’Einride

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 11.12.2019 | Dernière Mise à jour : 11.12.2019

Premier essai de transport sur voie publique le 15 mai 2019 avec DB Schenker à Jönköping.

Crédit photo Einride/DB Schenker

La start-up Einride mettra ses pods autonomes électriques au service de l’embouteilleur suédois de Coca-Cola. Un premier test, comportant une partie sur voie publique, aura lieu dans la région de Stockholm entre deux entrepôts.

Après DB Schenker et Michelin, les camions autonomes du suédois Einride ont séduit Coca-Cola. La start-up suédoise a indiqué qu’elle venait de conclure un partenariat avec Coca-Cola European Partners, embouteilleur dédié à la commercialisation, la production et la distribution de produits Coca-Cola en Europe.

"Notre partenariat avec Einride marque le début d'un processus de transformation pour introduire un système de transport plus durable et efficace qui nous permettra de réduire notre empreinte carbone", indique Sofie Eliasson Morsink, PDG de Coca-Cola European Partners Sweden. Dans ce pays scandinave, l’entreprise vise des transports 0 % d’origine fossile d’ici 2025.

Attente des autorités

Les pods électriques et sans chauffeurs transporteront prochainement des boissons entre l'usine Coca-Cola European Partners située à Jorbro, une localité du comté de Stockholm, et l'entrepôt du revendeur Axfood, situé dans la même localité. Ce dernier se chargera ensuite de dispatcher les produits à travers les pays.

Une partie du circuit réalisé par les engins d’Einride s’effectuera sur route ouverte, à condition d’avoir le feu vert de l’administration suédoise. Contactée, Einride n’a pas répondu à notre demande concernant une date de lancement prévisionnelle, ni de précision sur la longueur du trajet. Ce dernier devrait, selon toute apparence, rester minime et bien loin des 200 kilomètres d’autonomie potentiels.

Des premiers tests en Europe

Créée en 2016, Einride, a levé 25 millions de dollars (22,6 millions d'euros) en Série A en octobre dernier pour se développer notamment aux Etats-Unis. Pourtant c’est en Europe que se déroule ses premiers essais.

Depuis le 15 mai dernier, les pods, capables de transporter 15 palettes, sont testés par DB Schenker entre un terminal portuaire et un entrepôt, avec une petite partie sur route ouverte de 200 mètres. Ils transporteront également des marchandises sur les sites logistiques de Michelin à Clermont-Ferrand l’année prochaine.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format