Menu
S'identifier

Carrefour teste la livraison à domicile en l’absence du client

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 14.11.2022 | Dernière Mise à jour : 15.11.2022

Carrefour expérimente avec des clients tests la livraison à domicile grâce à des serrures connectées, ce qui permet de déposer les colis même en cas d’absence.

Crédit photo Yale

Carrefour a commencé à tester une option de livraison à domicile, en l'absence du client, grâce à l’usage de serrures connectées.

Un moyen efficace d’éviter les échecs de livraison lors du premier passage et de se démarquer de la concurrence. Carrefour a indiqué qu’il expérimentait avec des clients tests la livraison à domicile grâce à des serrures connectées, ce qui permet de déposer les colis même en cas d’absence. Le distributeur travaille avec le fournisseur de serrures connectées Yale, qui proposent un système de verrouillage de porte à l’aide d’un code qui peut se partager de manière temporaire.

Ranger les produits frais dans le réfrigérateur

Selon la vidéo publiée par Carrefour sur Linkedin, et repérée par le magazine LSA, les clients qui ont passé livraison par Internet et disposant d’une clé numérique sont contactés par le livreur 1 h avant son arrivée sur place, afin qu’ils lui donnent un code d’accès temporaire.

Devant la porte, le livreur peut ainsi déverrouiller la serrure en activant ce code dans son smartphone. Il va ensuite ranger les produits frais et surgelés dans le réfrigérateur et placer les autres produits dans la cuisine, après avoir pris en photo les produits rangés. Le client reçoit des notifications lors de chaque étape (ouverture de la porte, rangement et départ du livreur et verrouillage de la porte d’entrée).

Les livreurs portent des caméras

En France, Franprix avait été la première chaine à tester ce genre de services en France en 2018, suivi par Cdiscount, avec Somfy. Aux Etats-Unis Walmart propose ce service depuis 2017, avec une généralisation en 2019. Là-bas, les livreurs portent des caméras pour éviter tout soupçon de vol, indique LSA.

Ce service est potentiellement disponible auprès de 30 millions de foyers, avec l’embauche de 3 000 livreurs supplémentaires pour soutenir l'expansion du service. Le concurrent Amazon, qui a aussi tester cette solution, travaille pour sa part sur un réfrigérateur intelligent, capable de passer commande lorsque les quantités diminuent.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format