Menu
S'identifier

Walmart propose à ses conducteurs jusqu’à 100.000 dollars de rémunération

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 24.05.2022 | Dernière Mise à jour : 01.06.2022

Walmart a recruté l’an passé 4 500 routiers et compte aujourd'hui 12 000 roulants au sein de ses effectifs.

Crédit photo Walmart

Walmart a annoncé en avril accorder désormais jusqu’à 110 000 dollars de rémunération à ses conducteurs débutants. Cette initiative s’inscrit dans un contexte de forte concurrence avec Amazon, qui cherche à se constituer aux Etats-Unis son propre réseau de chauffeurs, et d'une pénurie de roulants qui frappe également le pays.

Walmart a défrayé la chronique aux Etats Unis en annonçant en avril accorder désormais jusqu’à 110 000 dollars (92 000 euros) de rémunération à ses conducteurs de poids-lourds débutants. "C’est une offre sérieuse et contrairement à certains types de contrats américains, il ne s’agit pas d’une rémunération dont il faudrait réduire des frais professionnels", souligne un porte-parole du géant américain de la distribution.

Un programme de formation

De nombreux conducteurs travaillent aux Etats Unis avec des contrats d’auto-entrepreneur, et doivent payer eux-mêmes l’essence ou la location de leur véhicule ainsi que leur assurance. "Nous sommes fiers d’annoncer ces hausses de salaire. Ainsi sommes-nous assurés de demeurer l’un des meilleurs employeurs du monde. Nos conducteurs peuvent gagner jusqu’à 110 000 dollars dès la première année, davantage pour ceux qui sont en poste depuis plus longtemps", souligne Carissa Sprague, la vice-directrice du personnel, qui annonce également la mise en place d’un programme de formation pour les débutants.

Walmart verse en outre une prime à l’embauche de plus de 10 000 dollars (9 300 euros) et a recruté l’an passé 4 500 routiers supplémentaires, à 12 000 roulants dans ses effectifs. La hausse de rémunération est conséquente. Le tarif de base chez Walmart était jusqu’alors de 87 500 (81 600) à 95 000 dollars (88 600 euros) pour un débutant, ce qui faisait déjà du groupe l’un des meilleurs employeurs dans le domaine des transports.

Entre concurrence et pénurie

Cette progression s’inscrit dans le cadre d’une concurrence sévère avec le logisticien Amazon, qui cherche à se constituer aux Etats Unis un réseau propre de conducteurs dans le cadre de son développement. De son côté, Walmart entend augmenter ses ventes en ligne avec walmart.com, pour faire face à une forte hausse de la demande depuis la crise sanitaire.

Les Etats Unis sont comme l’Europe confrontés à une forte pénurie en chauffeurs de poids-lourds. Les conducteurs qualifiés, âgés en moyenne de 40 à 50 ans selon le gouvernement américain, sont une denrée rare et les salaires ont connu au cours des dernières années de fortes hausses, de l’ordre de 10 % par an. En 2019, un routier gagnait en moyenne 60 000 dollars par an (53 000 euros) dans le pays.

La fédération des transporteurs ATA estimait alors que le déficit en conducteurs pourrait passer en quelques années à 100 000 postes, contre 60 000 postes à l’époque. Face à la pénurie, la nature des contrats proposés s’est elle aussi améliorée, de plus en plus d’employeurs offrant désormais congés payés, assurance retraite ou maladie à leurs conducteurs.

Auteur

  • Nathalie Versieux

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format