Menu
S'identifier

Qui sont les lauréats du Smartport Challenge de Marseille-Fos ?

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 11.02.2019 | Dernière Mise à jour : 11.02.2019

NavAlgo, MktxDatos Europe, Capsim, Searoutes, GreenCityzen, Nauvelis et Egerie sont les sept lauréats de la première édition du Smartport Challenge. A leurs côtés les représentants des grands groupes : CMA CGM, GPMM, Interxion, EDF, Terrasses du Port, Méridionale et DCNS.

Crédit photo NBC

NavAlgo, MktxDatos Europe, Capsim, Searoutes, GreenCityzen, Nauvelis et Egerie sont les start-up lauréates de la première édition du Smartport challenge. Ce grand concours d’innovation, lancé le 10 octobre dernier a franchi une étape décisive ce 7 février 2019 avec la présentation de ces jeunes entreprises. 

Sur 41 entreprises candidates, sept start-up ont été sélectionnées en décembre dernier par Naval Group, la Méridionale, Les Terrasses du Port, EDF, Interxion, CMA CGM et le port de Marseille-Fos dans le cadre de la première édition du concours Smartport Challenge. Le 7 février, un coin de voile a été levé sur chaque projet.

Soutenir l'éclosion de talents

La Méridionale, engagée dans la dématérialisation de la documentation et soucieux de réduire le roulage sur les quais, souhaite une interface permettant aux conducteurs routiers d’identifier et de localiser les remorques sur à quai. "Nous avons sélectionné Novelis pour son expertise technique dans les plates-formes d’échange de données entre objets connectés et systèmes informatiques. Nous voulions valoriser une start-up locale et soutenir l’éclosion de talents", a expliqué le directeur de la manutention de la Méridionale Eric Brioist.

Améliorer le temps de passage à quai des conteneurs et donner une information précise aux clients sur la date d’arrivée du fret, c’est le défi lancé par CMA CGM auquel a répondu NavAlgo. "Nous sommes des spécialistes de l’intelligence artificielle et de l’analyse des flux. Notre objectif consistera à maximiser les données déjà disponibles" explique la polytechnicienne Zuzanna Kosowska-Stamizowska fondatrice de Navalgo.  

Une cybercartographie portuaire

Le port de Marseille-Fos a retenu Searoutes dans l’objectif de réduire les gaz à effet de serre dans le transport de fret en développant un écocalculateur. Fondée seulement en janvier 2019, cette société a rejoint le programme d’accélération de CMA CGM Ze Box.

Grâce à ses algorithmes d’apprentissage, Searoute calcule les routes les moins coûteuses en carburant à partir des historiques des itinéraires déjà effectués. La start-up toulonnaise Egerie épaulera DNCS dans la réalisation d’une cybercartographie portuaire.

La société chilienne MktxDatos Europe doit imaginer en quelques mois un système d’informations sur les départs des ferries, des paquebots et tous les événements culturels dans le quartier d’Euroméditerranée. GreenCityzen a été retenue pour optimiser le fonctionnement des batteries fonctionnant dans les data centers d’Interxion. Enfin, EDF va s’appuyer sur Capsim pour raccorder les navires avec du courant issu des énergies renouvelables.

Lauréats et grands groupes ont six mois pour développer leurs solutions qui sera présentée lors du Smartport Day en juin prochain. 

 

Auteur

  • Nathalie Bureau-du-Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format