Menu
S'identifier

Grèves : le port du Havre sort un plan de relance

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 10.03.2020 | Dernière Mise à jour : 10.03.2020

D’un point de vue opérationnel, les signataires se sont engagés à prendre en charge les surcoûts de stationnement prolongé de conteneurs sur les terminaux havrais.

Crédit photo Haropa

Fortement impacté par les mouvements sociaux de décembre et janvier derniers, le port du Havre vient de lancer un plan de relance intégrant toute une série de mesures commerciales. Objectif : rétablir le lien avec ses clients qui se sont reportés sur la route ou d’autres ports.

Après Marseille, c'est au tour du Havre de dévoiler son plan de relance. Les acteurs de la place portuaire du Havre vient de signer un accord de relance pour limiter l’impact des mouvements sociaux de décembre et janvier derniers. Au cœur de ce plan de "sauvetage", un principe de partage des surcoûts. "L’ensemble porte à plus de 6 millions d’euros l’effort financier et adresse ainsi un signal fort de mobilisation collective destiné aux entreprises de la chaîne de transport international", assure Haropa-Le Havre dans un communiqué de presse.

Remises en série

D’un point de vue opérationnel, les signataires se sont engagés à prendre en charge les surcoûts de stationnement prolongé de conteneurs sur les terminaux havrais. À l’import, cela se traduit par la neutralisation des frais de stationnement pour les 14 jours sans activité portuaire (entre le 5 décembre 2019 et le 31 janvier 2020), correspondant à 100 000 conteneurs, soit 30 € par jour et par conteneur. "Nous contribuons à hauteur de 18 €/conteneur et les manutentionnaires à hauteur de 12 €/conteneur. Cette mesure représente un investissement de 3 millions d’euros", poursuit Haropa-Le Havre.

À l’export, des mesures commerciales sont également prévues pour les armements n’ayant pas bénéficié de la baisse des droits de port appliquée le 31 janvier. Le versant services aux navires n’est pas en reste, puisqu’une réduction de tarif des prestations de pilotage, de remorquage et de lamanage à toute nouvelle ligne escalant au port du Havre du 1er avril au 31 décembre 2020 sera appliquée. 

Des accords bilatéraux en négo

Si le plan est lancé, ce dispositif est susceptible d’être complété. À titre d’exemple, des discussions sont encore en cours sur le segment roulier. D’autre part, "nous nous félicitons que soient traités, par le biais d’accords bilatéraux, les frais de stationnement à l’export qui seront négociés entre le port du Havre et les armateurs", assure Jean-Louis Le Yondre, président du Syndicat des transitaires et des commissionnaires en douane du Havre et de sa région (STH).

Pour autant, "la situation, à ce jour, montre qu’un retour à la normale prendra du temps, notamment à cause de mouvements encore sporadiques et de terminaux engorgés", soutient Herbert de Saint Simon, président de TLF Overseas.
 

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format