Menu
S'identifier

Transport fluvio-maritime : un vraquier de pneus entre Dunkerque et Dakar

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 17.07.2019 | Dernière Mise à jour : 17.07.2019

1 500 tonnes ont été chargées mi-mai sur une péniche qui a rallié le port de Dunkerque par les canaux en une semaine, et 3 800 tonnes ont été chargées sur 3 péniches entre fin mai et début juin sur le site Ramery, adossé à la plateforme fluviale de Harnes, sur le canal de la Deûle,

Crédit photo Aliapur

Aliapur, spécialisé dans la collecte et le recyclage de pneus, vient de faire appel au transport fluvial pour le compte de l’un de ses clients. À court terme, il entend même supprimer la phase de stockage au profit d’un transfert direct des péniches sur les navires.

Aliapur, spécialisé dans la collecte et le recyclage de pneus, recourt désormais au transport fluvial pour le compte son client Powergom. En effet, un vraquier transportant 670 000 pneus, sous la forme de 5 300 tonnes de broyats, est parti le 11 juillet du port de Dunkerque à destination de Dakar, où il est attendu le 21 juillet pour alimenter en combustible alternatif la cimenterie Sococim de Rufisque (Sénégal).

Les émissions de plus de 200 camions évitées

D’un point de vue opérationnel, le chargement a été effectué en deux phases : une première sur le site Gilles Henry, près de la plateforme fluviale de Toul, sur la Moselle, où 1 500 tonnes ont été chargées mi-mai sur une péniche qui a rallié le port de Dunkerque par les canaux en une semaine, et une seconde sur le site Ramery, adossé à la plateforme fluviale de Harnes, sur le canal de la Deûle, où 3 800 tonnes ont été chargées sur 3 péniches entre fin mai et début juin, pour rejoindre Dunkerque en une journée de navigation. "À raison de 26 tonnes par poids lourd, ce sont donc les émissions de CO2 de plus de 200 camions qui ont ainsi été évitées", soutient Aliapur dans un communiqué de presse.

Une destination stratégique

Stratégiquement, le choix de cette rotation ne doit rien au hasard. "Si la filière travaille avec le cimentier français Vicat depuis une quinzaine d’années, elle n’avait jamais alimenté l’usine de Rufisque jusqu’à présent. Dakar est d’ailleurs une destination inédite et le Sénégal devient le premier pays d’Afrique de l’Ouest que nous desservons", indique Aliapur.

Fort de cette première expérience, l’opérateur entend également supprimer, à court terme, la phase de stockage dans l’enceinte portuaire au profit d’un transfert direct des péniches sur les navires, limitant ainsi à quelques heures son passage par Dunkerque.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format