Menu
S'identifier

Les chargeurs plus ouverts sur le ferroviaire

L'Officiel des Transporteurs | Ferroviaire | publié le : 30.03.2018 | Dernière Mise à jour : 30.03.2018

Particularité de cette nouvelle édition : 80 % du panel est constitué de chargeurs "embranchés fer", contre 43 % les deux années précédentes, dont 85 % d’industriels.

Crédit photo DR

Le rail progresse ! La 6e édition du baromètre de perception des chargeurs sur le transport ferroviaire, présentée à la SITL, dévoile une tendance à l’optimisme pour ce mode même si le routier domine toujours.

Présentée à la SITL, la 6e édition du baromètre de perception des chargeurs sur le transport ferroviaire révèle que le rail est en progression, même si le routier domine toujours. Le cabinet Eurogroup Consulting a pu recueillir, entre janvier et février, un échantillon de 70 entreprises. Particularité de cette nouvelle édition : 80 % du panel est constitué de chargeurs "embranchés fer", contre 43 % les deux années précédentes, dont 85 % d’industriels.

Les granulats et matériaux de construction en forte hausse

La moitié des déclarants réalise plus de 500 millions d'euros (M€) de chiffre d’affaires et sont 26 % à transporter 1 million de tonnes (Mt) par voie ferroviaire.
 Sur les marchandises transportées en 2017, la part de granulats et matériaux de construction bondit de 30,5, à 42 %, et les produits dangereux et de chimie représentent 22 %, contre 4 % l’édition d’avant.

Du côté des chargeurs "non embranchés fer", le baromètre révèle un panel proche de celui de l’an dernier. Il est constitué à 44 % de commissionnaires de transport, à 33 % de donneurs d’ordres industriels et à 22 % de distributeurs. Les répondants déclarent que leurs activités se situent à 89 % en France et que 44 % de leurs marchandises circulent sur notre territoire et 33 % à l’international. Ce sont principalement les produits de grande consommation et de métallurgie qui ont la faveur du rail, suivis par les granulats et les matériaux de construction.

Un plus au niveau des services proposés

Si le mode routier reste le plus utilisé, les chargeurs apprécient aussi les modes combinés et 14 % du panel indiquent mutualiser leurs marchandises, soit 7 % de plus que l’année d’avant. Seuls 13 % des "embranchés fer" regroupent leurs flux. Du côté de l’organisation des transports, 85 % d’entre eux "font appel en priorité à des entreprises ferroviaires", puis à des transporteurs routiers. 30 % des "embranchés fer" se disent souvent sollicités pour transporter par le train, principalement par des entreprises ferroviaires et des commissionnaires.

Les autres chargeurs passent à 72 % en priorité par des opérateurs de transport combiné, puis à des transporteurs routiers. Les "non-embranchés fer" déclarent à 55 % être souvent sollicités pour transporter par voie ferroviaire.

Le point le plus encourageant de ce baromètre se situe au niveau des services proposés. 53 % des répondants (mais seulement un tiers des "non-embranchés fer") jugent l’organisation et le système du fret ferroviaire "compréhensibles et lisibles". Plus de 45 % des "embranchés fer" estiment que le fret ferroviaire conventionnel répond à leurs besoins tandis qu’un tiers de l’autre segment juge que l’offre de fret combiné leur correspond. L’échantillon déclare à 40 % avoir reçu des offres de services innovants (+ 14 % par rapport à 2017), portant surtout sur la traçabilité des marchandises alors que les chargeurs attendent des mises à dispositions de datas.

Un avis moins favorable pour le routier

Deux tiers des "non-embranchés fer" affichent "des perspectives de transport par le fer en augmentation d’ici 2 ou 3 ans" mais attendent une amélioration des critères de coûts, de respect des délais et d’interconnexion du réseau. Fait marquant : les avis favorables sur le mode routier baissent à 75 %, contre 100 % l’an dernier. La pénurie de conducteurs pourrait être l’une des raisons principales à cette insatisfaction. La confiance dans le ferroviaire progresse, mais reste à savoir quel poids les grèves du printemps pèseront sur le secteur l’an prochain.

Auteur

  • Carine Saï

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format