Menu
S'identifier

Fret SNCF renouvelle son offre produit avec la gestion capacitaire

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 09.12.2019 | Dernière Mise à jour : 09.12.2019

Fret SNCF suit l'exemple des opérateurs de fret alternatifs dans la mise en oeuvre de trains mixtes.

Crédit photo OC

Soucieuse de mieux remplir ses trains, l’Activité Fret SNCF poursuit le déploiement de sa gestion capacitaire. Cette nouvelle offre produit doit permettre à la future filiale de niveau 1 de la holding de tête SNCF de mieux répondre à l’économie du XXI° siècle. 

Fret SNCF en la personne de sa dirigeante, Sylvie Charles, a profité de la récente tenue de la neuvième journée "Fret ferroviaire et OFP" pour présenter la gestion capacitaire aux 350 personnes présentes dans la salle. Cette nouvelle offre produit entend avant tout s’inscrire dans l’évolution des besoins de transport d’aujourd’hui qui sont ceux d’une économie du juste à temps et ouverte sur le monde. 

Un potentiel de 30 % à aller chercher

Fret SNCF est parti d’un constat sans appel : "un plan de transport en trains dédiés se traduit systématiquement par un gaspillage de capacité". Et sur ce plan, les chiffres parlent d’eux-mêmes car seuls 60 % de la capacité est utilisée. Restent donc 40 % de capacité disponible, dont 10 % paraissent inaccessibles tandis que 30 autres pour cent sont directement exploitables pour des wagons supplémentaires.

C’est cette dernière part que Fret SNCF veut aller chercher, en éradiquant autant que faire se peut les sources de gaspillage. Communes, d’ailleurs, à toutes les entreprises ferroviaires, celles-ci peuvent être résumées comme suit : inadéquation entre le format client et le format train, asymétrie des flux et volatilité de la demande client. 

Passer du train dédié au tapis roulant industriel

La gestion capacitaire qui a débuté sous forme expérimentale au second semestre 2018, puis a été déployée courant 2019 sur différents axes prioritaires comme l’Artère Nord-Est et la Vallée du Rhône, répond au nouveau concept suivant : passer du train dédié au tapis roulant industriel. Les trains embarquent donc indifféremment désormais les wagons de plusieurs clients. 

Le remplissage de ces trains devenus mixtes par essence est assuré de façon dynamique pour s’adapter aux variations de commande et aux aléas. Comment ? En saturant tout d’abord les masses et les longueurs de train. Ensuite, en tirant parti de toute la souplesse permise par cette nouvelle offre commerciale, le client n’étant pas obligé d’adapter sa production au format du train pour bénéficier du meilleur prix.

Cette souplesse s’allie à la robustesse puisqu’en cas d’aléa, chaque train peut devenir le "back up" (la réserve) d’un autre. Enfin, le schéma industriel et la standardisation de la production simplifient les études de faisabilité, d’où des remises de prix plus rapides et, par là-même, une meilleure réactivité. 

Déploiement achevé courant 2020

Le déploiement de cette gestion capacitaire qui sera achevé courant 2020, notamment sur les axes Sibelin - Saint-Pierre-des-Corps (dénommé OCRA "Ouest Centre Rhône-Alpes) ou Dijon - Modane, a d’ores et déjà permis de favoriser le développement du report modal. Ainsi, un trafic de conteneurs entre le Nord et la Moselle qui n’avait pu être mis en place jusque-là, faute de volumes suffisants, a pu voir le jour.

Un nouveau trafic de sucre entre la Marne et l’Espagne est, par ailleurs, à l’étude en lien avec d’autres trafics existants. Il s’accompagnerait de la suppression de près de 3 500 trajets en camion sur une année pleine. Mais les atouts de cette nouvelle offre s’appliquent pleinement également aux besoins des clients existants. Ainsi, un sidérurgiste opérant entre l’Allemagne et Dunkerque bénéficie, dès maintenant, de tapis roulants mis en place sur l’Artère-Nord-Est. Il peut, désormais, expédier ses wagons au rythme de leur sortie d’usine.

Cette optimisation des expéditions engendre donc une réduction de la flotte wagon tout en offrant une robustesse supplémentaire, d’autres trains pouvant prendre en charge les wagons en attente en cas d’aléa. Un opérateur du transport combiné rail/toute profite également de cette nouvelle offre produit pour ses acheminements qui combinent, à présent, la circulation de ses wagons longs et légers avec d’autres wagons courts et lourds d’autres clients. Il en résulte un niveau de remplissage du train supérieur à 90 %. 

Nouvel élan pour le wagon isolé

Enfin, l’offre commerciale renouvelée permettra de donner un nouvel élan aux wagons isolés avec des taquets de commande au plus proche du jour de remise. Ils sont de J -1 pour le wagon isolé et jusqu’au 5 de M -1 pour le coupon et le train massif. 

Des trains moins nombreux mais plus remplis, ainsi pourrait être résumée la nouvelle offre produit de Fret SNCF. Elle sera, à n’en pas douter, l’un des leviers du nouveau Fret SNCF (issu de sa prochaine transformation en SAS) pour accueillir de nouveaux trafics et lui permettre, ainsi, d’atteindre l’équilibre dès la fin de l’année 2021. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format