Menu
S'identifier

Résultats fret aérien 2020 : Paris-CDG perd quatre places au classement mondial 

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 25.11.2021 | Dernière Mise à jour : 30.11.2021

Grâce à la croissance ininterrompue de son trafic, l’aéroport allemand de Leipzig a enfin intégré le top 20 des plus grands aéroports mondiaux pour l’importance de leur trafic fret en 2020.

Crédit photo Olivier Constant

L’aéroport de Memphis a devancé Hong Kong pour la première place mondiale des aéroports fret en 2020. Paris-Charles de Gaulle a de son côté perdu quatre places, occupant désormais la seizième place mondiale. 

Au contraire du trafic passagers qui a baissé de 45,7 % sur les dix plus grandes plateformes mondiales en 2020, le fret n’a, dans le même temps, reculé que de 3,6 % sur les vingt plus importants aéroports du secteur. Sur les 47 732 992 tonnes traitées sur ces plateformes, presque 10 % ont été prises en charge par l’aéroport de Memphis. En croissance de 6,7 % par rapport de 2019 à 4 613 431 tonnes, l’aéroport américain – base de FedEx - s’est ainsi emparé de la première place mondiale, au détriment de son homologue de Hong Kong. L’aéroport asiatique a en effet manutentionné 4 468 089 tonnes de fret, un recul de 7,1 % d’une année sur l’autre. 

Memphis prend la tête

Shanghai a pour sa part conservé sa troisième place. Son trafic n’a, toutefois, progressé que de 1,4 %, à 3 686 627 tonnes. Cela n’a pas été le cas, en revanche d’Anchorage, qui a vu les gros porteurs se succéder sur son tarmac. Conséquemment, son trafic s’est envolé de 15 % à 3 157 682 tonnes. Autre plateforme dont le trafic a été porté par la croissance soutenue de l’e-commerce, Louisville se rapproche des 3 millions de tonnes annuelles avec une croissance de 4,6 %. Dans le Top 10 mondial, Taipei a progressé de trois places en progressant de 7,4 % à 2 342 714 tonnes. Au global, cinq aéroports américains, en incluant Los Angeles et Miami, figurent dans le Top 10 en 2020. 

Chicago s’envole

La palme de la plus forte progression dans le haut du classement est à mettre au crédit de Chicago. L’aéroport américain émarge désormais en douzième position (18e en 2019) avec un trafic très légèrement supérieur à 2 millions de tonnes (+ 13,9 %). 

La 13e place est désormais occupée par Dubai. Base de la puissante compagnie Emirates, l’aéroport a, en l’espace d’une année seulement, perdu six places. Avec celui de Singapour (- 23,3 %), Dubai est l’aéroport qui a connu la baisse la plus importante de son trafic. Il a régressé de 23,2 %, à 1 932 022 tonnes. 

Baisses généralisées en Europe

À l’exception de Leipzig, qui a fait son entrée dans le top 20 à la faveur d’une croissance de 11,5 % de son trafic à 1 378 157 tonnes, tous les autres aéroports européens ont subi une baisse de leur trafic. À commencer par Francfort, qui s’est inscrit en recul de 8,5 % à 1 914 ​​​​​​​285 ​​​​​​​tonnes. Paris-CDG a, pour sa part, dégringolé de quatre places (16e au lieu de 12e) en prolongement d’une baisse de 16,9 % de ses tonnages à 1 746 011 tonnes. Les récentes inaugurations de nouvelles installations (FedEx et DHL) ainsi que la reprise progressive des vols longs-courriers transportant du fret en soute devraient permettre à la plateforme parisienne de renouer rapidement avec un trafic supérieur à 2 millions de tonnes annuelles. Enfin, Amsterdam a reculé de 8,5 % à 1 456 428 ​​​​​​​tonnes. 

Auteur

  • Olivier Constant  

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format