Menu
S'identifier

DHL Express France inaugure son nouveau hub à Paris-Charles de Gaulle

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 06.10.2021 | Dernière Mise à jour : 11.10.2021

Augustin de Romanet, Pdg d’Aéroports de Paris (ADP) et Marc Houalla, directeur général adjoint, John Pearson, Pdg de DHL Express monde, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, et Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France.

Crédit photo Marie-Helen Gallon

Des capacités de traitement des colis multipliées par 15, 32 000 m2 de surface d'exploitation, soit six fois plus... Pas moins de 170 M€ ont été dépensés pour faire du nouveau hub de DHL Express France un bijou de technologie. Il était inauguré hier sur la zone cargo de Roissy - Charles de Gaulle, par Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France, John Pearson, Pdg de DHL Express monde, et Augustin de Romanet, Pdg d’Aéroports de Paris.

170 M€, c’est le plus gros investissement réalisé par DHL Express France depuis 1976 pour son dernier hub près des pistes de Roissy-Charles-de Gaulle, sur la zone cargo de l’aéroport. Érigé en 15 mois, en pleine pandémie, il s’étend sur 91 000 m2, avec des capacités "d’extension" en cas de besoin, pour absorber l’augmentation des volumes de colis et flyers pendant les dix prochaines années.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, était présent pour l’événement, et c’est avec Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France, John Pearson, Pdg de DHL Express monde, et Augustin de Romanet, Pdg d’Aéroports de Paris (ADP), qu’ils ont coupé ensemble le ruban, symbole de l’inauguration, le 5 octobre, des installations "nouvelle génération".

"Une place déterminante"

"Le Hub de DHL Express de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle va tenir une place déterminante dans notre réseau international. Il s'agit du quatrième hub le plus grand de notre réseau européen en taille et en volume de traitement de colis, après Leipzig, East Midlands et Bruxelles, a déclaré John Pearson. Il fait partie des 23 hubs que nous avons dans le monde et des 12 qui se situent en Europe."

Ce nouvel équipement devrait donner, à compter du 21 octobre, un sérieux coup d’accélérateur aux affaires de l’expressiste, qui regroupe ici les activités de trois sites : l’ancien site, situé à quelques kilomètres, celui de Villeneuve-la-Garenne et Créteil, qui seront fermés. Étant donné l’augmentation considérable du e-commerce depuis la crise sanitaire, il tombe à point nommé avec la reprise puisque l’Île-de-France représente 40 % des activités de DHL Express et que le nouveau hub est crucial pour son activité mondiale : "nous nous félicitons d'avoir construit notre nouvelle plateforme de tri au cœur de la zone cargo de l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, véritable carrefour des échanges à l'international. C'est un site clé pour notre réseau français et mondial, assure Philippe Prétat. Nous pourrons augmenter ses capacités au fur et à mesure de la hausse des volumes à traiter et créer de nouveaux emplois".


Des capacités multipliées par 15

Les capacités sont multipliées par 15 puisque ce nouvel équipement pourra trier 38 000 pièces par heure, contre 2 600 auparavant, soit 24 000 colis et 14 000 flyers (enveloppes et très petits colis).

720 collaborateurs travailleront sur ces 32 ​​​​​​ 000 m2 de surfaces exploitées (six fois plus qu’avant), dont 239 ont été recrutés spécialement, avec un confort de travail amélioré par le biais de bras de chargement et déchargement, espaces de travail ergonomiques et tapis équipés de rollers et de castor deck servant à faire glisser les conteneurs. 

Moins énergivore, le bâtiment aménagé par le groupe ADP, pour 10 M€, est certifié BREEAM Excellence, Grâce aux éclairages LED à détecteurs de présence, aux panneaux photovoltaïques, à la gestion autonomatisée de l’énergie, la récupération de l’eau de pluie et les bassins de rétention pour l’économie de l’eau, l’efficacité énergétique sera améliorée de 50 %. "Avec ce nouveau hub, la cargo city de l'aéroport assoit la position de Paris-Charles de Gaulle comme l'un des aéroports les plus performants dans le transport aérien de marchandises", a déclaré Augustin de Romanet. 

66 quais de chargement/déchargement

La chaîne de tri est également équipée de moteurs IE4 à haut rendement. Celle-ci représente à elle seule presque un quart de l’investissement total puisqu’elle a coûté 45 000 €. Les dix capteurs rayons X de dernière génération, indispensables la détection des matières dangereuses, coûtent quant à eux 10 M€. Cette plate-forme sera reliée à l’international grâce à 14 vols DHL et aussi 38 vols commerciaux pour le moment, mais il n’est pas exclu que d’autres partenariats ouvrent sur de nouvelles destinations.

Enfin, 66 quais de chargement/déchargement accueilleront les camions, et la nouvelle configuration permettra aux gros clients des "injections directes" afin de gagner du temps. Cent rotations routières quotidiennes s'effectueront autour du site.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format