Menu
S'identifier

Fret avionné : Marseille-Provence tient la corde malgré les mouvements sociaux

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 21.01.2019 | Dernière Mise à jour : 21.01.2019

Le Brexit pourrait créer des turbulences en 2019, la Grande-Bretagne étant un partenaire économique de premier plan de Marseille-Provence dans le fret express.

Crédit photo NBC

Nouveau record dans le fret pour l’aéroport Marseille-Provence en 2018. Les volumes progressent légèrement en 2018 avec 56 695 tonnes de marchandises manipulées. Une hausse de 1 % atténuée par les mouvements sociaux qui ont émaillé l’année avec la grève des contrôleurs aériens au premier trimestre et le conflit des gilets jaunes sur les trois derniers mois de 2018. Pour 2019, le Brexit pourrait compliquer la donne avec de nouvelles formalités douanières à accomplir.

"Avec 56 695 tonnes, nous enregistrons un nouveau record avec une progression de 1 % en 2018 du fret par rapport à l'an dernier. Nous sommes le premier aéroport régional français et de Méditerranée occidentale pour le fret express.", se félicite Julien Boullay, directeur marketing de l’aéroport Marseille-Provence.

L’activité, chahutée par les mouvements sociaux, s’achève par une timide croissance du fret express de 0,9 % avec 50 443 tonnes. L’express représente ainsi 90 % du fret avionné de la plate-forme. "Traditionnellement dynamique en décembre, l’express a été impacté par les gilets jaunes avec un recul de 2 %. Un retard de 5 minutes est difficile à rattraper pour les expressistes", pointe Philippe Bernand, président du directoire de l’aéroport.

L’expansion des lignes régulières porte le fret traditionnel

L’activité a été tirée en 2018 par DHL qui, avec 15 130 tonnes monte en puissance (+ 2 %), tandis que le deuxième opérateur avec 13 808 t, Chronopost, connaît une petite baisse de régime, en repli de 3,4 %. Une situation passagère car en 2019, Marseille hérite du fret traité par la filiale de DPDgroup dans les Alpes-Maritimes, soit 1 000 tonnes supplémentaires.  A noter la progression de 1,3 % de FedEx/TNT (unis, depuis septembre) avec 10 861 tonnes manutentionnées. 

Totalisant 6 252 tonnes en 2018, le fret traditionnel marque une hausse de 1,4 % et se développe grâce au dynamisme de plusieurs compagnies aériennes.

Le positionnement d’Air Austral, qui a desservi la Réunion, toute l’année a bénéficié à la fois aux passagers (+ 387 %) et au fret, en hausse de 172 % avec 557 t. Turkish Airlines voit ses flux décoller de plus de 34 % à la faveur d’un développement de son réseau.   

"Les soutes des avions passagers bénéficient au fret. Pegasus Airlines a vu son trafic progresser de 61 % et EL AL de 55 %", complète Julien Boullay. La compagnie israélienne a notamment importé 85 t de basilic et 20 t de poissons d’ornement. Algérie principale destination fret, accuse un repli de 8,5 % avec 1 905 t dont 1 353 t transportées par avion tout cargo vers Hassi Messaoud.

La Red Bull Air Race de Cannes fait décoller les vols tout cargo

Le directeur fret de l’aéroport Jean-Marc Boutigny précise que la tenue de la première édition à Cannes de la compétition de voltige Red Bull Air Race de Cannes a tenu ses promesses avec 200 t de fret avionné réparties sur trois vols tout cargo en B747 tout cargo en février et avril. Quelques vols spéciaux ont également été réalisés pour le compte d’Airbus Helicopters.  Quant au Grand Prix de formule 1 qui faisait son grand retour au Castellet, il a généré davantage de rotations au niveau de l’aviation d’affaires que de fret.

Ananas et litchis de la Réunion

Pour 2019, de nouveaux développements sont annoncés en particulier pour les importations depuis la Réunion avec 900 t de fret supplémentaire en particulier des ananas et des litchis. Aeroflot qui ouvrira en juin 2019, une ligne entre Marseille et Moscou, entend exploiter les soutes des A 320 à hauteur de 100 t. Les sanctions européennes contre la Russie et de la riposte de Vladimir Poutine, se traduisant par la poursuite de l’embargo sur les denrées européennes agroalimentaires, conduisent l’aéroport à la prudence quant aux perspectives fret.

Croissance modérée en 2019

"Nous envisageons une croissance modérée de 2 % en 2019, compte tenu du ralentissement économique mondial et des incertitudes liées au Brexit. La Grande-Bretagne étant un partenaire économique de premier plans pour nos clients fret express », analyse Jean-Marc Boutigny.

Le trafic de denrées périssables traitées par Aérofrigo a été stable avec 435 t de fret en 2018. Outre le basilic et les poissons importés d’Israël, la plate-forme a traité 140 t de poissons et de crustacés provenant d’Algérie, de Tunisie et du Maroc, 120 t d’exportation de produits pharmaceutiques et 70 t d’importations diverses.

Poursuite des investissements

De gros investissements concernent le fret. A commencer par 10 M€ de travaux engagés l’an dernier et destinés à la modernisation des blocs 50 et 60 "permettant ainsi une meilleure ergonomie dans le traitement des avions cargo gros porteurs pour DHL, UPS et Fedex". L’aéroport a démarré début 2019 le réaménagement du rond point principal des Lavandes.

Un chantier de 8 M€ destiné à fluidifier les accès de l’aéroport grâce à l’aménagement d’une nouvelle voie et la création d’un passage souterrain permettant de différencier les flux de véhicules légers et des poids lourds. DHL a agrandi son parvis privatif de 1 400 m ² afin d’optimiser ses opérations routières. En fin d’année 2018, la zone de fret traditionnel a été sécurisée avec la pose de plateformes de manutention sur les quais et le réaménagement des parkings et des flux, pour 200 000 € d’investissement. A noter, l’arrivée de trois transitaires aériens zone de fret ou à proximité (TASS, SBO Négoce et Maurice Ward) et de Marignane Assistance, nouvel assistant piste s’est implanté en zone de fret.

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format