Menu
S'identifier

Logistique des vaccins : les répartiteurs pharmaceutiques et les pharmacies proposent leur service

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 13.01.2021 | Dernière Mise à jour : 13.01.2021

Ces trois organisations phares du secteur santé demandent à jouer un rôle dans la campagne de vaccination en mettant en exergue leur expérience, leur complémentarité et leur couverture géographique.

Crédit photo JLR

La Chambre Syndicale des répartiteurs pharmaceutiques (CSRP), l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSP) viennent d'interpeller le gouvernement pour lui demander de les impliquer dans la logistique de distribution des vaccins contre le Covid-19. 

"L’accès aux différents vaccins constitue un défi majeur pour notre pays qui exige la mobilisation de tous les acteurs du monde de la santé." Dans un communiqué de presse publié le 7 janvier, c’est en ces termes que la Chambre Syndicale des répartiteurs pharmaceutiques (CSRP), l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSP) ont interpellé le gouvernement pour lui demander de les impliquer dans la logistique de distribution des vaccins contre le Covid-19.

Jouer un rôle dans la campagne de distribution

Ces trois organisations phares du secteur santé demandent à jouer un rôle dans la campagne de vaccination en mettant en exergue leur expérience, leur complémentarité et leur couverture géographique. "Avec les répartiteurs pharmaceutiques et les pharmaciens d’officine, le gouvernement dispose de deux réseaux solides, éprouvés et réactifs, qui travaillent quotidiennement ensemble pour assurer aux patients l’accès à leurs traitements, expliquent les trois organisations. Avec leur important maillage territorial, ce sont 180 agences de répartition et 21 000 pharmacies qui se connaissent parfaitement et échangent plusieurs fois par jour pour optimiser la logistique du dernier kilomètre et garantir une dispensation de qualité." 

Une première expérience

Ces acteurs du monde de la santé estiment en avoir apporté la démonstration notamment dans le cadre de la distribution des tests antigéniques ou encore au printemps dernier dans celle des masques anti-Covid 19. "S’agissant du vaccin Pfizer qui ne peut rester plus de 5 jours à une température comprise entre 2° et 8° C, les moyens des répartiteurs pharmaceutiques permettent une livraison aux officines dans un délai conforme aux contraintes fixées par le fabricant, rappellent en outre les trois organisations. De la même manière, nous saurons nous adapter aux caractéristiques des autres vaccins mis sur le marché prochainement." Estimant pouvoir se plier à toutes les contraintes techniques et organisations de campagnes de vaccination, répartiteurs pharmaceutiques et pharmaciens d’officine se disent donc prêt à prêter main-forte au gouvernement. 

Retrouvez également cet article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Armindo Dias

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format