Menu
S'identifier

Vaccin contre le Covid-19 : les dispositifs et "task forces" s'accélérent

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 13.11.2020 | Dernière Mise à jour : 13.11.2020

Crédit photo Bolloré Logistics

Le monde de la logistique s'organise pour faire face au déferlement de quelque 15 milliards de doses de vaccins contre le Covid-19 qui pourraient être disponibles plus vite que prévu. Les récentes annonces faites par certains laboratoires mettent une pression supplémentaires sur les acteurs de la supply chain planétaire. DHL avait publié un livre blanc en septembre, aujourd'hui ce sont Bolloré Logistics et Air France KLM Martinair Cargo qui mettent en place des "task forces"afin d'être prêt à transporter, stocker et livrer.

"La deuxième priorité est d'assurer une distribution équitable des vaccins aux États membres. Ils recevront tous des vaccins en même temps et dans les mêmes conditions (…). Mais il y a une troisième priorité dont il faut tenirc compte (…) : toute l'infrastructure de vaccination doit être prête." Cette déclaration d’Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne, date du 30 octobre. À cela s’ajoutent les récentes annonces des laboratoires liés aux succès d'élaboration des vaccins contre le Covid-19. Les choses s’accélèrent et il faut s’organiser pour être prêt à livrer environ 15 milliards de doses lorsque les autorisations de mises sur le marché seront délivrées.

C'est dans ce sens Bolloré Logistics, certifiée au programme CEIV pharma (Center of Excellence for Independent Validators in Pharmaceutical Logistics), a décidé de créer une "Task Force" (force d’intervention), autrement dit de mobiliser des experts de son réseau afin de concevoir des solutions logistiques qui vont permettre une distribution fluide des vaccins. Elle s’appuiera "sur des moyens en propre, mais aussi sur des sous-traitants déjà référencés pour assurer le transport aérien des vaccins dans le respect de la chaîne du froid", déclare la société au travers d’un communiqué de presse.

Un défi logistique majeur

En effet, il va falloir gérer des circonstances tout à fait particulières et inédites en matière de logistique au niveau planétaire puisque des températures pouvant aller jusqu’à - 80° C seront exigées tout au long de la supply chain, étant donné que certaines étapes de l’élaboration normale du vaccin ont été supprimées. D’autres vaccins devront être maintenus entre 2° C et 8° C.

Cela pose un nouveau défi logistique majeur."En attendant la mise sur le marché des vaccins contre la Covid-19, nous avons mobilisé toutes nos compétences et nos moyens pour relever les défis logistiques à venir. Nous sommes prêts à jouer pleinement notre rôle dans la distribution mondiale de ces futurs vaccins aux côtés de tous les acteurs concernés, en particulier les laboratoires pharmaceutiques et les organisations internationales", a déclaré Olivier Boccara, Global Chief Commercial Officer de Bolloré Logistics. Bolloré Logistics anticipe et planifie, travaillant également sur des solutions de packaging actif ou passif.

Des investissements à Roissy et à Schiphol

Sur le versant aérien, la distribution des vaccins Covid-19 pose des défis spécifiques en termes de volume, d'exigences de transport et de sécurité. Afin d'y être préparé, Air France KLM Martinair Cargo a créé il y a quatre mois un groupe de travail sur le vaccin Covid-19. "

Afin d'être pleinement préparés, nous avons travaillé sur un vaste plan d'action, a déclaré GertJan Roelands, Senior Vice President Sales & Distribution Air France KLM Martinair Cargo. Dans notre Schiphol Pharma Hub, nous avons ouvert il y a quelques mois une installation de stockage à climat contrôlé de 1 118 m3 et nous construisons une chambre froide supplémentaire de 2 061 m3. Dans notre Hub Pharma Charles de Gaulle, une nouvelle zone de stockage climatisée est sur le point d'être achevée. Nous avons également introduit des solutions passives hybrides et avancées qui seront utilisées pour transporter les vaccins"

Faire face à la pandémie et aux futures crises sanitaires

Début septembre, DHL avait publié un livre blanc, en collaboration avec son partenaire d’analyses McKinsey & Company, afin de mettre en place une logistique contrôlée pour les vaccins et autres produits médicaux pour faire face à cette pandémie, mais aussi aux crises sanitaires futures. En effet, la demande de fournitures médicales a explosé et on a constaté combien l’acheminement de certaines matériels, comme les masques ou le gel, avaient posé problème.

Plusieurs facteurs ont joué comme la concentration géographique de la production, la capacité limitée du fret aérien, et le manque de contrôle qualité à l’arrivée. Ce livre blanc est un travail sur la mise en place préconisée, par les gouvernements, de stratégies et de structures de crise pour la santé publique, ainsi sur des partenariats publics/privés.

 

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format