Menu
S'identifier

BMW multiplie les tests de véhicules autonomes

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 05.01.2022 | Dernière Mise à jour : 05.01.2022

Depuis plusieurs années, le constructeur allemand recourt à de nombreux systèmes de transport automatisés à l’intérieur des entrepôts avec des trains de remorqueurs autonomes, des robots de transport intelligents et autres chariots élévateurs à fourche.

Crédit photo DR

Le constructeur allemand BMW mène plusieurs expérimentations dans son usine bavaroise de Dingolfing pour convoyer pièces d’usine et conteneurs, en collaboration avec Easymile, Linde et Stäubli-WFT.

Avec 1 500 véhicules produits chaque jour, l’usine de Dingolfing de BMW, située en Basse-Bavière, constitue le plus gros site de production du groupe en Europe. Depuis plusieurs années, le constructeur allemand recourt à de nombreux systèmes de transport automatisés à l’intérieur des entrepôts avec des trains de remorqueurs autonomes, des robots de transport intelligents et autres chariots élévateurs à fourche.

Des véhicules capables d'interagir

BMW compte déployer à présent ces systèmes dans des zones situées à l'extérieur des halls de production, avec de nouvelles contraintes que décrit Peter Kiermaier, responsable de la planification logistique de l’usine : "En raison de la météo, nous avons beaucoup plus de facteurs perturbateurs, ce qui nécessite des capteurs et des systèmes plus robustes. De plus, nous avons besoin de véhicules et de systèmes capables de communiquer et d'interagir efficacement les uns avec les autres". Les engins autonomes sont connectés à la 5G afin qu'ils puissent communiquer avec le système de contrôle de la circulation au sein de l’usine. En priorité absolue, la protection des autres usagers de la route, les piétons et cyclistes.

Jusqu'à 15 tonnes de traction

Avec toutes ces précautions, des projets pilotes ont actuellement cours sur le terrain de l'usine depuis plusieurs semaines, à commencer par deux modèles de train de remorqueurs extérieurs. Le premier, conçu par le Français Easymile, propose un tombereau électrique offrant jusqu'à 15 tonnes de traction, capable de tracter jusqu’à trois remorques avec une longueur de 16 mètres. Il est principalement utilisé pour transporter des pièces de tôle à l'extérieur, à une vitesse automatisée de 10 km/h. Le véhicule est livré avec un système de navigation complexe par satellite GPS et la technologie Lidar pour créer une image 3D de l'environnement.

Un train de remorqueurs proposé par Linde

Le second véhicule est un train de remorqueurs proposé par Linde et automatisé par Schiller, capable de tracter 3 tonnes et utilisé pour transporter des poignées de porte de manière autonome, dans des espaces ouverts et couverts.

En parallèle, BMW teste également deux engins autonomes développés par Stäubli-WFT : une boîte automotrice de type porteur de 4,5 x 2 mètres pour déplacer des conteneurs spéciaux et un tracteur pour déplacer des conteneurs arrivant par train jusqu'aux entrepôts, sur environ 500 mètres.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format