Menu
S'identifier

Grand Paris : le groupe de travail sur le transport et la logistique rend sa copie

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 01.03.2018 | Dernière Mise à jour : 01.03.2018

Recensant en Île-de-France 16 millions de mètre carrés d’entrepôts, 200 millions de tonnes de marchandises transportées chaque année, dont 90 % par la route, le groupe de travail a émis 12 propositions.

Crédit photo MGP

Fin août, la Métropole du Grand Paris (MGP) avait constitué un groupe de travail en charge de plancher sur le transport et la logistique francilienne. Il vient de présenter son “Pacte pour une logistique métropolitaine” comportant 12 propositions.

La Métropole du Grand Paris (MGP) vient de présenter le “Pacte pour une logistique métropolitaine” réalisé par le groupe de travail sur le transport et la logistique qu’elle a mis sur pied fin août pour plancher sur le transport et la logistique francilienne.

Recensant en Île-de-France 16 millions de mètre carrés d’entrepôts, 200 millions de tonnes de marchandises transportées chaque année, dont 90 % par la route, le groupe de travail a émis 12 propositions parmi lesquelles 

  • l’harmonisation des règlements de voirie et de livraison dans la métropole ;
  • l’intégration du transport de marchandises dans les projets de gares, ou de lignes de transport en commun ;
  • le développement du transport fluvial et l’amélioration des conditions  d’accès à celui-ci ;
  • l’expérimentation de solutions mixtes mutualisant l’usage de l’espace ;
  • le déploiement des bornes de recharge électrique et des stations d’avitaillement pour GNV, hydrogène, bioéthanol.

Les prochaines échéances

Dans sa mise en œuvre, la MGP mise sur l’expérimentation qui sera généralisée “une fois la démonstration faite de leur utilité", rappelle Patrick Braouezec, coanimateur du groupe.

Enfin, une instance de pilotage verra le jour à court terme pour l’harmonisation des règlements de voirie et de livraison des marchandises, des autorisations d’accès, de circulation, de transit et de cohérence des zones de basses émissions dans l’ensemble des 131 communes concernées.

Enfin, l’adoption de ce pacte figure à l’ordre du jour du conseil métropolitain qui se réunira fin juin, pour permettre la signature avec les collectivités et acteurs économiques volontaires dès juillet.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format