Menu
S'identifier

Un très bon millésime pour les fusions-acquisitions

Bilan 2021 • Entreprises | publié le : 03.01.2022 | Dernière Mise à jour : 11.01.2022

Les fusions-acquisitions d’entreprises ont été l’occasion, pour certains transporteurs, de poursuivre leur maillage sur le territoire national.

Crédit photo

Trois acquisitions signées Geodis, reprise du groupe TRM début 2021, rachat du britannique Langdon par STEF en octobre, première croissance externe pour les Transports Cordier… L’actualité de ces derniers mois regorge d’exemples de mouvements capitalistiques sur le marché des fusions-acquisitions. Retour sur une année particulièrement active chez les gros comme chez les petits transporteurs…

Après une période de mise en suspens liée à la crise sanitaire, les opérations de fusions-acquisitions ont vite été relancées en 2021 sous le signe de la reprise économique. Et ce, dès le 1er janvier, avec le rachat des Transports Jean-Charles par les Transports Perocheau (groupe Douaud). Le groupe vendéen signait alors sa 12e opération de croissance externe en dix-neuf ans ! Depuis, bien d’autres entreprises lui ont emboîté le pas, illustrant une activité accrue sur le terrain des fusions et acquisitions et ce, même au cœur de l’été.

Un été chargé

Le groupe Courcelle s’est ainsi emparé en juillet de la société parisienne SGTD, lui apportant plus de 15 millions de volume d’affaires et 120 salariés supplémentaires. Dans le même temps, le groupe Coquelle signait le rachat de Séosse Transport, après l’intégration en avril de la société jurassienne Oberson et de Sotrimpex.

Le groupe morbihannais Eonnet jetait, quant à lui, son dévolu sur le groupe Romatrans, composé de trois entités (Transports Fichet, Jacques Vacher et Seguin). Un été également marqué par le rachat du commissionnaire de transport américain Velocity Freight Transport par l’entreprise internationale de transport et logistique Geodis qui, dans la foulée, concluait un accord visant à acquérir la société tricolore Gandon Transports, spécialisée dans l’acheminement des produits pharmaceutiques sous température dirigée. En août, enfin, c’était au tour de l’entreprise allemande de logistique Deutsche Post DHL d’annoncer l’acquisition de son compatriote Hillebrand.

À chacun sa stratégie

Les fusions-acquisitions d’entreprises ont été l’occasion pour certains transporteurs de poursuivre leur maillage sur le territoire national. 2021 a ainsi marqué une nouvelle étape dans le développement du Groupe Désert (Ille-et-Vilaine) avec le rachat des Transports Jean Moreau (Indre-et-Loire), alors rebaptisés DESERT Val de Loire. Le groupe vosgien Mauffrey a, lui, montré une fois de plus qu’il restait très actif en matière de croissance externe en s’emparant de la société de transport BRTP, située à plus de 400 kilomètres au sud, en Isère.

> Lire la suite de l'article dans l'Officiel des transporteurs (réservé aux abonnés)

Auteur

  • Florence Falvy

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format