Menu
S'identifier

Groupe Désert : troisième acquisition avec les Transports Jean Moreau

Actualités | publié le : 23.06.2021 | Dernière Mise à jour : 22.06.2021

Cette acquisition vise aussi à "réaliser des économies d’échelle pour redresser les comptes". Car la société Transports Jean Moreau, placée en redressement judiciaire en 2018, reste "fragile".

Crédit photo Transports Moreau

Le groupe Désert vient d'annoncer le rachat des Transports Jean Moreau. Située à l’Île-Bouchard, en Indre-et-Loire, cette société compte 55 collaborateurs, dont 45 conducteurs, et devient pour l’occasion Désert Val de Loire. 

Le groupe Désert, en Ille-et-Vilaine, franchit une nouvelle étape dans son développement avec le rachat des Transports Jean Moreau. Située à l’Île-Bouchard, en Indre– et-Loire, cette société (55 collaborateurs, dont 45 conducteurs) devient pour l’occasion Désert Val de Loire. Frédéric Moreau, l’ancien dirigeant, a quant à lui accompagné la reprise jusqu’à la fin mai avant de prendre sa retraite.

Ainsi, l’entreprise bretonne, active depuis 1916, regroupe désormais quatre entités avec les Transports Désert, Désert Lavage puis Désert Maintenance et pèse 60 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 460 collaborateurs et 350 véhicules.

Des synergies dans les flux

Comme le groupe Désert, les Transports Jean Moreau effectuent 90 % de leurs prestations dans le transport de produits pulvérulents en citernes. De quoi réaliser "des synergies dans les flux", argue le repreneur Sylvain Désert qui dirige l’affaire depuis 2010.

L’occasion aussi de poursuivre son maillage sur le territoire national sachant que le groupe est « déjà très présent dans l’Ouest et se développe dans l’est et le nord de la France depuis cinq ans, avec notamment un nouveau site à Nancy depuis le début de l’année ».

Cette acquisition vise aussi à "réaliser des économies d’échelle pour redresser les comptes". Car la société Transports Jean Moreau, placée en redressement judiciaire en 2018, reste "fragile" (7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 et 6,5 millions d’euros en 2020).

Lire l'intégralité de l'article (accès réservé) dans L'Officiel des Transporteurs n°3072 du 18 juin 2021.

 

Auteur

  • Florence Falvy

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format