Menu
S'identifier

Transport volumineux : Agediss veut évoluer vers un modèle plus durable

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 04.05.2021 | Dernière Mise à jour : 04.05.2021

Après s’être équipé en véhicules dits "verts", électriques, hybrides ou GNV, Agediss s’intéresse au biocarburant pour les prochains mois.

Crédit photo Agediss

Engagé dans une démarche responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le transporteur de meubles et objets volumineux Agediss est sur tous les fronts. Pour échafauder sa feuille de route, il bénéficie de l’audit de l’agence de labellisation du transport TK’Blue.

Dans son engagement vers un modèle plus vertueux en termes de respect de l’environnement, Agediss ne cesse de se renouveler en matières d’initiatives "vertes", investissant les diverses pistes à sa disposition. Le transporteur spécialisé dans le mobilier ou le colis volumineux va bénéficier d'un audit par l'agence TK’Blue pour faire mesurer avec exactitude son bilan environnemental, ceci afin d’établir sa future feuille de route.

L’agence de notation et de labellisation du transport effectuera dans un premier temps un bilan des gaz à effet de serre (GES) émis par sa flotte propre ainsi que par celle de ses sous-traitants. En 2022, ce sont les bâtiments qui seront audités en matière d’empreinte environnementale, ainsi que les trajets des collaborateurs.

Flotte verte et économie circulaire

Grâce à son engagement, le transporteur a jusqu'ici économisé tant sur ses émissions carbone que sur ses coûts d’exploitation en modifiant les trajets des livreurs grâce à la solution Descartes Route PlannerTM.

En matière de flotte, après s’être équipé en véhicules dits "verts", électriques, hybrides ou GNV, il s’intéresse au biocarburant pour les prochains mois.

Agediss recycle tous azimuts. Tout d’abord ses déchets dans ses propres agences, mais également les marchandises qu’il transporte, dans une démarche d’économie circulaire, au travers de plusieurs partenariats. Avec Eco-Systèmes, éco-organisme agréé, les équipements électriques et électroniques peuvent être collectés et recyclés, voire réparés grâce à son service reverse. Et avec Eco-Mobilier, l’entreprise peut faire recycler le mobilier, ou le valoriser en matière d’énergie.

O déchet et HQE

Le transporteur s’est aussi attaqué, pour l’ensemble de ses agences, à les rendre moins énergivores. Son nouveau hub de 36 000 m2 situé à Mer dans le Loir-et-Cher est certifié haute qualité environnementale (HQE) BREEAM. Dans une démarche 0 déchet, il s’engage aussi à ne plus émettre de factures papier, et ce depuis 2019. Les bons de livraison et les contrats suivront, ce qui à terme devrait économiser l’équivalent de 187 arbres par an (1,5 million de feuilles).

Grâce à l’Agediss Academy, son école de formation interne, l’entreprise veut promouvoir l’évolution professionnelle et favoriser la mobilité. Elle fournit à ses employés un guide du salarié écoresponsable pour les sensibiliser à l’écoconduite ou au covoiturage par exemple, et met également l’accent sur l’égalité professionnelle femmes-hommes.

Agediss est basée aux Essarts, en Vendée, dispose de sept agences, d’un effectif de 600 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 90 millions d'euros en 2019. Depuis 2016, l’entreprise fait partie d’Hermes, un réseau de distribution BtoC et CtoC dans le e-commerce.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format