Menu
S'identifier

L’AFT, vecteur de dynamisme pour l’emploi en transport et logistique

Supply Chain Magazine | Routier | publié le : 20.06.2022 | Dernière Mise à jour : 20.06.2022

Jean-Pierre Gaumet et Valérie Dequen, le président et la déléguée générale de l’AFT Transport & Logistique.  

Crédit photo JLR

Lors de son assemblée générale, l’AFT a présenté un bilan de son action sur 2021 et le premier semestre 2022. Rien qu'en 2021, l'organisme a financé, avec l'OPCO, près de 42 000 dossiers, notamment pour la conduite routière.

Le 16 juin, à l’occasion de son assemblée générale, l’AFT a présenté à la presse un bilan de son action sur 2021 et le premier semestre 2022. "En matière de formation professionnelle, nous avons co-financé avec l’OPCO plus de 42 000 dossiers en 2021, notamment pour la conduite routière", a déclaré son président Jean-Pierre Gaumet, qui a rappelé que dans le transport routier de marchandises, 10 000 conducteurs (sur un total de 40 000) allaient partir en retraite dans les 10 ans, avec le risque de ne pas pouvoir être remplacés. "En 2022, nous sommes plutôt sur une tendance de 50 à 52 000 dossiers de formation co-financés, ce qui serait un record", s’est-il réjoui.

Un organisme hyperspécialisé

Voilà de quoi conforter l’AFT dans l’utilité des multiples solutions qu’elle invente et met à disposition des acteurs du secteur pour développer et valoriser l’emploi, autour de 55 métiers du transport et de la logistique. Grâce à cela, l’AFT estime que près de 550 000 personnes ont été sensibilisées en 2021. "Nous sommes un organisme hyperspécialisé dans le développement et la promotion de l’emploi en transport et logistique, à l’image de notre nouvelle baseline ‘créativité pour l’emploi’ " a rappelé Valérie Dequen, la déléguée générale de l’AFT.

Au rang des actions mises en œuvre en 2021 figurent notamment les 70 job-datings organisés ou co-organisés par l’AFT sur les dix derniers mois, la base de données PLACE (Plateforme d’Appairage Candidats Entreprises) qui met en relation les entreprises avec les personnes dont la formation a été cofinancée par l’AFT et qui n’ont pas encore trouvé un emploi, ou encore le label "Ambassadeur de l’Emploi"qui aide les entreprises à travailler sur leur marque employeur.

Lire l'intégralité de l'article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format