Menu
S'identifier

34e cérémonie du Transporteur de l'Année : Nicolas Guyamier grand vainqueur de l'édition 2022

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 05.04.2022 | Dernière Mise à jour : 06.04.2022

Les 16 membres du jury, l'équipe de l'Officiel des transporteurs, et au centre Nicolas Guyamier qui reçoit le trophée du transporteur de l'Année 2022 des mains d'Emilio Portillo, directeur France d'Iveco.

Crédit photo Stéphanie Trouvé/Pixel

Lundi 4 avril, en soirée, se déroulait la cérémonie de la 34e édition du Transporteur de l’Année. Quatre Palmes du transport ont été décernées ainsi que le Prix du jury, à Jean-Pierre Sancier, président du Comité national routier (CNR), et bien sûr, le Trophée du Transporteur de l’Année, remporté par Nicolas Guyamier, dirigeant des transports éponymes.

La cérémonie du Transporteur de l’Année 2022, organisée par le magazine l’Officiel des transporteurs, s’est déroulée hier soir dans les majestueux salons de l’hôtel Intercontinental, près de l’Opéra à Paris. La cérémonie, également "webdiffusée", était animée par Gwenaëlle Ily, rédactrice en chef du titre, et le journaliste Benoît Barbedette. Cette 34e édition a décerné des Palmes du transport aux quatre candidats en lice pour le fameux trophée devant un public d’environ 300 personnes composé de transporteurs, collaborateurs, partenaires et personnalités du monde du transport. Avant la délibération des 16 membres du jury, les quatre dirigeants ont passé "un grand oral". Sur scène, chacun a fait un bref résumé de ses actions en matière de stratégie, de transition écologique, et de politique sociale.

Du rugby et du transport

Et le gagnant est… Nicolas Guyamier, dirigeant des Transports éponymes, situés en Gironde. Avec 220 salariés et 500 cartes grises, l’entreprise est spécialisée dans le lot complet, les matières dangereuses, le transport frigorifique et la location de véhicules avec chauffeurs.

"Nous sommes adhérents à Flo et communiquons beaucoup sur les réseaux sociaux, nous voulons être "acteurs". Nous organisons des matinées portes ouvertes et recevons des équipes de rugby pour montrer ce que sont le transport et la logistique. En matière de transition écologique on achète des véhicules de plus en plus récents, des véhicules au gaz, des panneaux photovoltaïques, les eaux de lavages sont récupérées... Et une opération de croissance externe est prévue prochainement…", souligne Nicolas Guyamier.

"Un personnel polyvalent, au bon endroit au bon moment"

Jean-Luc Dioley, dirigeant des Transports Clot, situés en Haute-Saône, est aussi monté sur scène pour recevoir son prix. Avec un effectif de 189 salariés, 100 moteurs et 200 non moteurs, l’entreprise œuvre dans le lot complet, le demi-lot, le groupage, la messagerie, le vrac et le frigorifique.

"Le personnel est polyvalent afin d’être au bon endroit au bon moment. Nos plates-formes permettent d’optimiser nos groupages, afin de réduire nos kilomètres à vide. On anticipe le renouvellement du parc avec l’Euro 6 de 2e génération et on vient de rentrer 25 Mercedes. Le carburant XTL, le HVO, issu du recyclable, peut passer tout de suite dans les moteurs. Après mon frère, mes enfants sont arrivés au sein de l’entreprise, et on va continuer ensemble", indique Jean-Luc Dioley.

Transmission familiale et croissance externe

Puis, Jean-Luc Eychenne, président du groupe éponyme, entreprise familiale créée en 1938 en Haute-Garonne, vient recevoir sa Palme. "Il y a eu beaucoup de changements en Midi-Pyrénées : l’épisode AZF, des disparitions d’usines d’électroménager… il a fallu trouver de nouvelles activités et nous nous sommes tournés vers la distribution alimentaire, explique le dirigeant. Nous avons aussi eu la bonne idée d’adhérer au groupement Astre, que je remercie. Nous sommes labellisés CO2, label qui a été renouvelé jusqu’en 2025. Leroy-Merlin, précurseur en la matière, nous a imposé des camions au gaz. Nous détenons donc 6 camions au biogaz et le choix que nous avons fait est le XTL. En 2021, nous avons repris les Transports Fournié." L’entreprise comprend dans ses effectifs les trois enfants de Jean-Luc Eychenne, à des postes complémentaires, et la transmission d’entreprise s’est opérée dans le cadre de l’accélérateur d’entreprises familiales de BPI France. 

"C’est avec les échecs que l’on apprend"

Et c’est une femme enfin, Valérie Jimenez, deux fois "palmée", qui vient ensuite récupérer son prix. Elle dirige le groupe Jimenez, également en Haute-Garonne. Celui-ci comprend 564 salariés, 480 moteurs et 500 non moteurs, œuvre dans la logistique, le transport de lots et demi-lots, la messagerie et le transport frigorifique.

"J’aime les défis, confie la dynamique dirigeante. Ne serait-ce que pour faire découvrir nos métiers. Comme dans le monde du rugby, il faut savoir rebondir, se relever, avec humilité. C’est avec les échecs que l’on apprend. Nous faisons au mieux pour nos employés avec une salle bien-être, des coachs sportifs, des naturopathes. Ma porte est toujours ouverte. On a la triple certification Label CO2 depuis 10 ans. Nous avons commandé 20 camions. Si nos clients nous y obligent on ira vers le gaz, sinon on verra… on organise des formations en écoconduite pour gagner 1 litre au 100, mais aussi parce que ça rend les gens plus sereins...", confie t-elle.

Prix du jury et passage de témoin

Les membres du jury ont tenu à décerner leur prix, le Prix du jury, à Jean-Pierre Sancier, président du CNR (Comité national routier), afin de remercier l’organisme d’Etat pour le service rendu à la profession. En effet, le calcul des coûts du transport routier de marchandises effectué grâce aux compétences des statisticiens est précieux pour les entreprises.

"Les transporteurs pourront avoir une référence à mettre dans leur dossier, indique le président. Pour toutes les énergies qui vont devenir significatives nous allons vivre de profondes mutations, avec des coûts qui vont évoluer fortement. Il est important d’avoir des références le plus tôt possible." Jean-Pierre Sancier termine son allocution en annonçant de prochains changements et une bonne nouvelle qui pourrait concerner la périodicité de publication des indices…

En conclusion de la cérémonie un passage de témoin, comme c’est la coutume. Celui de Jean-Claude Plâ, président de H2P et H3P (anciennement dirigeant du groupe de transport Vingeanne) actuellement président du jury, à Valérie Lassalle, dirigeante des transports éponymes, qui a décroché le titre de l’édition 2021 du transporteur de l’année.

> Revoir l’intégralité de la cérémonie.

> L'intégralité du compte rendu illustré sera disponible dans l'Officiel des transporteurs n° 3106 du 8 avril 2022.

> Voir les vidéos sur le site de Linkedin de l'Officiel des transporteurs

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format