Menu
S'identifier

Marine marchande à voile : Neoline reçoit de nouveaux soutiens

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 28.03.2019 | Dernière Mise à jour : 28.03.2019

Les Neoliners mesureront 136 mètres de long pour 23.8 mètres de large. Ils afficheront un déplacement de 11 000 tonnes.

Crédit photo Maury/Neoline Renault

En prolongement d’un premier partenariat avec le groupe Renault, l’armateur Neoline vient de concrétiser le soutien de deux nouveaux groupes : Manitou Group et le groupe Beneteau. Les premières traversées transatlantiques sont attendues à l’automne 2021.

Les groupes ligériens Manitou et Beneteau viennent d’apporter un soutien fort à l’armateur nantais Neoline. Ils ont, en effet, annoncé, lors de la SITL 2019, leur engagement pour le projet de cargo roulier, propulsé principalement à la voile. Avec 80 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’international, le groupe Manitou prévoit de transporter par bateau plus de 1 000 machines depuis l’Europe vers les États-Unis en 2019.

Délais de livraison similaires

S’exprimant à cette occasion, Augustin Merle, manager Transport et projets Logistique chez Manitou Group, souligne que "la proposition de Neoline est en totale adéquation avec nos besoins opérationnels. Elle est, par ailleurs, viable énergétiquement avec une estimation à plus de 4 000 tonnes de CO2 économisées par an. Avec ce service, nous conserverons des délais de livraison similaires tout en optimisant le pré-acheminement depuis nos usines du Grand Ouest jusqu’au port de Nantes-Nazaire". C’est depuis ce port que doit être lancée la première ligne régulière vers la côte Est américaine et Saint-Pierre-et-Miquelon à l’automne 2021.

Le groupe Beneteau exporte, pour sa part, près de 80 % des bateaux construits en Europe. "Une large partie de ces exportations se fait vers les États-Unis. Le marché nord-américain représente près de 30 % de notre chiffre d’affaires. En tant que premier fabricant au monde de voiliers de plaisance, l’utilisation de la voile dans le monde du transport maritime nous est apparue comme une évidence", explique Magdelaine Allaume, directrice Achat et Supply chain du groupe Beneteau.  

Une multinationale dans le collimateur

Afin d’adresser les besoins spécifiques de ces deux nouveaux chargeurs, Neoline confirme que la hauteur de la porte sera de 9.8 mètres. La largeur de la rampe, soit 12.6 mètres, sera en mesure d’accueillir toutes les unités de Beneteau. Enfin, les pont-mobiles présenteront une dimension et une résistance adaptées aux engins de Manitou. Président de Neoline, Michel Péry précise de son côté que "des lettres d’intérêt ont été signées avec d’autres chargeurs. L’arrivée de nouveaux chargeurs incluant une multinationale pourrait être annoncée dans le courant du second semestre 2019". S’agissant des deux premiers Neoliners, la lettre d’intérêt pourrait être signée le mois prochain, les commandes effectives de ces unités d’un coût compris entre 35 et 40 millions d’euros devant intervenir à l’automne 2019.  La construction de ces bateaux nécessitera deux ans de travail. Leur lieu d’assemblage est en cours de négociation. Équipés de deux double-mâts, les Neoliners mesureront 136 mètres de long pour 23.8 mètres de large. Ils afficheront un déplacement de 11 000 tonnes.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format