Menu
S'identifier

G7 : réduction de la vitesse des navires, une annonce pas si nouvelle

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 26.08.2019 | Dernière Mise à jour : 26.08.2019

En réalité, l’idée n’est pas nouvelle. Rétrospectivement, l’impulsion a été donné en avril 2018, lorsque les 173 pays membres de l’Organisation maritime internationale (OMI) ont signé un accord prévoyant une réduction de 40 % des émissions de CO2 d'ici 2030.

Crédit photo Elysée

Le 24 août à Biarritz, dans le cadre de son allocution destinée à présenter les enjeux du sommet du G7, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé sa volonté de voir les armateurs mondiaux abaisser la vitesse de leurs navires.

"Je voudrais que les transporteurs maritimes s’engagent sur une diminution de la vitesse de leurs navires. C’est la première fois qu’on le fait et c’est un véritable changement !", a assuré le président de la République Emmanuel Macron le 24 août à Biarritz, lors d’une allocution destinée à présenter les enjeux du sommet du G7.

Une impulsion en 2018

En réalité, l’idée n’est pas nouvelle. Rétrospectivement, l’impulsion a été donné en avril 2018, lorsque les 173 pays membres de l’Organisation maritime internationale (OMI) ont signé un accord prévoyant une réduction de 40 % des émissions de CO2 d'ici 2030 et la mobilisation de tous les efforts pour atteindre - 70 % d'ici 2050.

Depuis, la France et certains armateurs se sont engouffrés dans la brèche. En effet, en avril dernier, François de Rugy, à l’époque ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, souhaitaient réguler la vitesse des navires. Préparée avec les armateurs, cette proposition prévoyait de respecter un plafond annuel d’émissions de gaz à effet de serre, avec le choix des moyens : régulation de la vitesse, amélioration de l’efficacité énergétique, etc.

Cette mesure devait être présentée aux adhérents de l’OMI en juin dernier, son accueil et ses retombées se sont faites plutôt discrètes, jusqu’à resurgir ce samedi midi à Biarritz.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format