Menu
S'identifier

Sommet du G7 : "Pour l’instant, ça roule"

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 23.08.2019 | Dernière Mise à jour : 23.08.2019

Le sommet du G7 ​​​​​​​qui se tiendra ce week-end et lundi à Biarritz va bloquer une bonne partie du trafic poids-lourds entre la France et l’Espagne.

Crédit photo GH

Le sommet du G7 qui se tiendra ce week-end et lundi à Biarritz va bloquer une bonne partie du trafic poids-lourds entre la France et l’Espagne. Alors que les mesures de contrôles se multiplient, le trafic reste encore fluide pour le moment. Le point sur les interdictions. 

Routes interdites, rondes d’hélicoptères, présence policière sur de nombreux ronds points de la côte basque. À quelques heures de l’ouverture du sommet du G7 qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août, les mesures de sécurité s’intensifient, avec un renforcement des contrôles de part et d’autre de la frontière entre la France et l’Espagne.

Côté espangol, la Fenadismer s’insurge : la direction des routes a indiqué que la frontière de la Junquera, située à plus de 1 000 kilomètres, servira d’itinéraire alternatif ! Excès de précaution? Mercredi après-midi, le trafic poids lourds n’était pas du tout perturbé, mis à part un périmètre de sécurité déroulé autour de Biarritz.

Des blocages ce week-end

"Pour l’instant, tout roule normalement, il semblerait que beaucoup de gens ont été dissuadés de venir. Les contrôles aux frontières concernent surtout les voitures particulières et les autobus. Il est possible que cela soit plus dur de passer à partir de vendredi", indique ainsi Philippe Lapègue, dirigeant des transports éponymes dont le siège se situe à Hendaye, à quelques centaines de mètre de la frontière.

Une partie de l'établissement a été réquisitionée pour héberger des forces de police, notamment pour surveiller la contre-manifestation prévue entre Hendaye et Irun par les opposants au G7 samedi 24 août. "Normalement, notre site devrait être protégé", plaisante ce dirigeant.

Chez les Transports Salleberry, installés en voisins, le constat est identique. "Il n’y a actuellement aucun soucis pour le moment, sans blocage particulier. Il auront lieu ce week-end où nous ne travaillons pas ainsi que lundi où nous ne pourrons travailler non plus car nous serons bloqués", indique-t-on.

Des interdictions de circuler

Les mesures d’interdictions sont indiquées ci-après. Elles pourront évoluer en cas d’incidents 
 

  • samedi 24/08/19, l’interdiction nationale en vigueur pour les poids lourds de plus de 7,5 t de 7 h à 19 h (mesures déjà en place en raison de l’un des plus importants chassés-croisés de l’été) sera prolongée jusqu’à 20 h sur l’A63, entre Biriatou et Saint-Geours-de-Maremne (A63 / RD824), dans les 2 sens de circulation 
  • dimanche 25/08/19, l’interdiction nationale en vigueur pour les poids lourds de plus de 7,5 t de 0 h 00 à 22 h sera levée de 0 h 00 à 8 h sur l’A63, entre l’échangeur Saint-Geours-de-Maremne et Biriatou (A63 /RD824), du nord au sud uniquement. Cette décision vise à atténuer les conséquences des interdictions de circulation locales supplémentaires et à permettre à certains véhicules de quitter la zone pendant les créneaux horaires où le trafic prévu sur l’A63 est plus faible ;
  •  lundi 26/08/19, les poids lourds supérieurs à 19 t, les poids lourds transportant des marchandises dangereuses de classe 1  (explosifs) ainsi que les transports exceptionnels seront interdits, de 10 h à 18 h, sur l’A63, entre Biriatou et Saint-Geours-de-Maremne (A63 /RD824) dans les deux sens de circulation. Cette interdiction sur l’A63 est assortie d’une interdiction à l’accès au tunnel du Somport (RN134) et au col du Pourtalet (RD934), dans les deux sens de circulation, afin d’éviter un transfert de trafic vers les Pyrénées ​​​​​​.

D'autres mesures annexes

  • La bretelle de sortie n° 1 de Biriatou (1) sur l’A63 est fermée dans le sens Espagne > France à compter du 17 août 06 h jusqu’au 27 août 2019 06 h. Il est conseiller d’emprunter la sortie de l’échangeur d’Irun ;
  • des mesures de stockage sont prévues sur l’A63 (Castets et Lugos), sur l’A64 (barrière de péage de Sames), et sur l’A65 (Aire de l’Adour), de 10 h à 18 h ;
  •  des opérations de retournement sont définies sur l’A63 au niveau de l’échangeur n° 21 de Salles. 

Notons que Bison Futé a consacré une page aux mesures pour le sommet du G7.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format