Menu
S'identifier

Appel à projets "Innovation : trafic maritime du large au port" : les lauréats

Actu-Transport-Logistique.fr | Maritime | publié le : 04.07.2022 | Dernière Mise à jour : 07.07.2022

C’est au salon Euromaritime 2022 à Marseille, que Pascal Berteaud, directeur général du Cerema, et Laurent Kerléguer, directeur général du Shom, ont annoncé officiellement les résultats. Présents sur la photo, ils sont entourés des lauréats. 

Crédit photo DR

A l'occasion du salon Euromaritime, quatre entreprises ont été sélectionnées au terme de l’appel à projets "Innovation : trafic maritime du large au port" lancé par le Cerema et le Shom. L'objectif était de détecter des entreprises porteuses de solutions innovantes pour l’e-navigation et les problématiques environnementales dans les ports.

Sea Proven, Zelin, Uavia et Amphitrite. Et D-ICE Engineering pour le prix coup de cœur. Ce sont les noms des quatre lauréats de l’appel à projets "Innovation : trafic maritime du large au port" lancé par le Cerema (établissement public tourné vers l'appui aux politiques publiques en matière d'aménagement, de cohésion territoriale et de transition écologique et énergétique) et le Shom (opérateur public pour l’information géographique maritime et littorale de référence), dont l’objectif était de détecter et de nouer des collaborations avec des entreprises porteuses de solutions innovantes pour l’e-navigation et les problématiques environnementales dans les ports.

31 projets déposés

Pour ce projet coorganisé dans le cadre de CeremaLab (dispositif dédié aux PME innovantes et aux startups développant des produits et services en lien avec les domaines d’activité du Cerema) et du lab du Shom, en partenariat avec l’ENSM, le GICAN, les Pôles Mer, Port Atlantique La Rochelle et le Port de Marseille Fos, 31 projets avaient été déposés et 9 retenus.

C’est à l’occasion d’une conférence animée par le Shom au salon Euromaritime 2022 fin juin à Marseille, que les résultats ont été annoncés. Les entreprises ont été sélectionnées pour l’intérêt des briques technologiques associées pour améliorer l’e-navigation, la navigation autonome ou les problématiques portuaires.

Les lauréats

Composé de représentants des partenaires de l’appel à projets, d’experts du Cerema et du Shom, de Bpifrance et d’Impulse Partners, partenaires de CeremaLab, le jury était présidé par Christophe Prazuck, directeur de l’Institut de l’Océan Sorbonne Université. Voici les caractéristiques des quatre lauréats qu'il a sélectionnés :

  • Sea Proven opère des navires autonomes de surface de 20 m de long 100 % électriques qui peuvent collecter de nombreuses données et rester en mer 10 mois en totale autonomie ;

  • Zelin développe un outil de routage intelligent destiné aux cargos et à la plaisance, permettant jusqu'à 20 % d’économie de carburant, grâce à une API météo avancée, des simulations numériques 3D du navire (hydrodynamique) et une intelligence artificielle pour définir le routage optimal ;
  • UAVIA est un éditeur logiciel deeptech qui développe et déploie chez ses clients une plateforme collaborative destinée à superviser des opérations de drones autonomes à distance, de manière sécurisée et par Internet. Les cas d'usage en milieu portuaire sont très larges : sécurité, surveillance, inspection ;
  • Amphitrite produit des données océaniques innovantes, fiables et précises nécessaires pour prendre les bonnes décisions en mer. La valeur ajoutée est de pouvoir fusionner de multiples données satellitaires et in situ en utilisant l’intelligence artificielle, afin de fournir une information fiable et adaptée aux besoins des acteurs maritimes.

Accompagnement et ouverture

Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement d’experts et d’une ouverture vers le réseau partenarial et institutionnel du Cerema et du Shom, soit des conseils métier, des expertises techniques et une capacité de R&D pour soutenir les entreprises dans le développement de leur projet à échelle nationale.

Coup de cœur du jury, D-ICE Engineering est une deeptech proposant aux industries maritimes (EMR, offshore, transport maritime) des systèmes intelligents, performants et low-emission ainsi qu'un ensemble de solutions d'ingénierie basées sur des technologies de pointe. Elle rejoindra l’écosystème CeremaLab et pourra bénéficier d’une mise en valeur de sa solution dans les réseaux du Cerema ou du Shom.

D’autres entreprises non lauréates mais qui ont malgré tout retenu l’attention du jury, rejoindront le CeremaLab dans le cadre de la mission de service public assumée par le Cerema pour développer un écosystème d’entreprises innovantes dans ses domaines d’intervention. En tant que partenaires potentiels, à suivre.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format