Menu
S'identifier

Logistique : l’Occitanie se dote d’un cluster

Actu-Transport-Logistique.fr | Homepage | publié le : 14.11.2018 | Dernière Mise à jour : 14.11.2018

Le département des Pyrénées-Orientales (ici en gare de Rivesaltes) voit transiter près de 60 % des échanges Nord/Sud.  

Crédit photo Olivier Constant

Nouvelle conséquence de la fusion des Régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, le cluster logistique Occitanie vient de voir le jour. Ses premières actions viseront à mieux faire connaître la profession souffrant de pénurie de main-d’œuvre et à amplifier le report modal.

Le Syndicat Mixte MP2 – Plateforme Multimodale Perpignan-Méditerranée – a vécu. Il a été remplacé par le cluster logistique Occitanie le 5 novembre 2018. C’est à cette date qu’a eu lieu l’assemblée générale constitutive de cette nouvelle structure associative comptant une trentaine de membres.

Parmi ceux-ci figurent les chargeurs Nestlé Waters et Imerys, les transporteurs Transports Poux et Transports Salvat et les deux principaux syndicats de transporteurs routiers (OTRE et FNTR). Cet effectif initial devrait rapidement s’étoffer puisque ce sont 50 à 60 adhérents qui devraient faire partie du nouveau cluster d’ici à la fin de l’année 2019, la barre des cent étant atteinte d’ici trois

Anticiper les mutations des métiers 

Dès maintenant, ce sont plusieurs propositions d’actions qui sont prévues pour 2019. La première a trait à la création d’une base de données et d’un annuaire des entreprises logistiques d’Occitanie. Autre création à venir, celle d’une cartographie interactive de l’ensemble des zones logistiques. Elle s’accompagnera de la mise en place d’une plateforme collaborative (information en temps réel sur les départs et les disponibilités). En marge de la mise en place d’un "LAB" Ressources Humaines destiné, pour partie, à anticiper les mutations des métiers de la logistique, quatre thématiques seront développées sur le pôle logistique urbaine. Enfin, d’autres propositions d’action concerneront le pôle innovation et logistique.

L’accent sera également mis sur la transversalité de la logistique. Des actions seront donc mises en place avec les autres clusters de l’Occitanie en lien avec la logistique. Cela devrait être, par exemple, le cas avec le cluster automotech. Ce dernier est en mesure de proposer des solutions pour la desserte des derniers kilomètres, notamment au travers de l’utilisation de véhicules électriques. La transversalité ne s’arrêtera pas aux limites de la Région Occitanie. Des actions seront conduites en "interclustering" avec les autres clusters logistiques tels que ceux implantés dans les Hauts-de-France et la Bretagne mais aussi à l’international.

15 à 20 000 emplois non pourvus

Le nouveau cluster est aussi attendu pour travailler sur deux problématiques fondamentales :

  • la première touche à l’emploi. "Il y a à l’heure actuelle un déficit de 15 à 20 000 emplois non pourvus dans la filière sur la seule Région Occitanie. Un inventaire de tous les organismes de formation sera donc établi en même temps que sera créé un pôle ressources humaines centralisant l’information autour de cette thématique", explique François Trouquet, directeur adjoint de MP2 ;
     
  • la seconde a trait à la multimodalité. C’est assurément un sujet crucial puisque l’ex-Région Languedoc-Roussillon voit passer à elle seule un trafic quotidien de 13 500 camions. Sans mettre en concurrence les deux modes de transport que sont le rail et la route, le développement du report modal et des autoroutes ferroviaires nationales et internationales sera favorisé.

Déjà, les liaisons ferroviaires existantes voient leur trafic se développer. L’exemple le plus récent concerne la nouvelle liaison de transport combiné mise en place entre l’Allemagne et le terminal de transport combiné rail-route de Perpignan-Saint-Charles. Moins de deux mois après sa mise en place, il est déjà évoqué la création d’un sixième aller-retour hebdomadaire. Pour l’heure, ce sont des semi-remorques de type P400 préhensibles qui sont transportées. Mais le chargement des convois sera complété par des UTI (Unités de Transport Intermodales) à une date restant à définir.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format