Le mercato à la tête des grands ports ultramarins est terminé

Grand port maritime de la Martinique

Depuis plusieurs mois, le processus de renouvellement à la tête des grands ports maritimes est en cours alors que les précédents mandats parviennent à leurs termes. Outre-Mer, le renouvellement est quasiment ficelé. En métropole, il reste encore des points d'interrogation.    
Plusieurs mandats, parmi les « grands patrons » des ports maritimes nationaux, dont la durée est en principe de cinq ans, renouvelable, sont parvenus ou en phase d'approche de leurs termes.

C'est le cas dans les premiers Grands Ports maritime (GPM) du pays : Haropa (le duo au conseil de surveillance et au directoire, Daniel Havis et Stéphane Raison, a été nommé en juin 2021), de Marseille-Fos (où le président du conseil de surveillance Christophe Castaner a été reconduit en avril tandis qu'Hervé Martel est le directeur général depuis mars 2019). Ce n'était plus le cas à Dunkerque depuis quelques jours où Maurice Georges, au directoire, vient d'être reconduit à la tête du port nordiste.

Mais il en est également ainsi des GPM de Bordeaux, présidé par Philippe Dorthe et dirigé par Jean-Frédéric Laurent depuis 2019, de La Rochelle, où Cécile Richiardi a été nommée le 24 avril pour la période 2024-2029 à la tête du conseil de surveillance mais où Michel Puyrazat est en fin de mission. Le dirigeant a en outre assuré l'intérim du port de Nantes-Saint-Nazaire entre le départ d’Olivier Tretout en septembre 2023 (appelé au ministère des Transports pour préparer les ports français au déploiement de l’éolien en mer) et l'arrivée de Jean-Rémy Villageois.

Ce dernier, ancien DG du port de la Martinique depuis 2012, nommé par un décret présidentiel en date du 19 avril a depuis rejoint l'estuaire de la Loire, où il en terrain connu en tant qu'ancien de STX Europe (aujourd’hui Chantiers de l’Atlantique). Il se retrouve aux commandes aux côtés de Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, à la tête du conseil de surveillance.

Bruno Mencé, GPM La Martinique
Par un décret en date du 3 juillet, Bruno Mence a été nommé à la direction du port de la Martinique à compter du 1er septembre.
Crédit photo : ©Bruno Mencé/ Facebook

Bruno Mencé à Fort-de-France

Ce faisant, le départ de Jean-Rémy Villageois a laissé le port de La Martinique (2,83 Mt en 2023, + 22 %) avec un management intérimaire. Par un décret en date du 3 juillet, Bruno Mence vient d'y être nommé. Il prendra ses quarts à compter du 1er septembre, sa candidature ayant été validée par le conseil de surveillance.

Familier du territoire et pas inconnu du tout du terrain portuaire, l'ingénieur en chimie formé à l'ENSCM (École nationale supérieure de chimie de Montpellier) aligne un parcours professionnel majoritairement dans les directions en lien avec les opérations. Il a dirigé l'exploitation du port entre 2015 et 2021. Depuis 2021, il s'occupait de l'opérationnel au sein de la Société Aéroport Martinique Aimé Césaire (Samac).

Parmi les grands sujets qui l'attendent sur les quais, la concrétisation du « Hub Antilles », un programme de massification qui consiste à aménager les terminaux à conteneurs dans les deux principaux ports français d'outre-Mer, en Guadeloupe et en Martinique pour qu'ils puissent accueillir des unités de plus de 8 000 EVP. En Martinique, 100 m de quai et 2 ha de terre-plein supplémentaires seront construits au terminal de la Pointe-de-Grives.

En mars dernier, le ministre délégué aux Transports, Patrice Vergriete, en visite en Martinique a annoncé un accompagnement financier de l’État de 31 M€ à l'investissement prévu à Fort-de-France de 122 M€ en trois ans pour l'extension des quais et l'installation de nouveaux portiques.

 Sur les lignes reliant l’Europe aux Antilles françaises, CMA CGM déploiera dès 2025 des porte-conteneurs de plus grande capacité au gaz naturel liquéfié (GNL).
Les deux ports ultramarins entendent servir de hub pour toute la région des Caraïbes et le Nord du continent sud-américain.

Julien Dujardin, GPM de La Réunion
Julien Dujardin qui a été nommé par un décret en date du 4 juillet 2024 à la tête du port de La Réunion.
Crédit photo :

Julien Dujardin, à la Réunion

À la tête du port de La Réunion, pour remplacer Éric Legrigeois, c'est l'actuel directeur général adjoint du grand port maritime de Nantes-Saint-Nazaire, Julien Dujardin, qui a été nommé par un décret en date du 4 juillet 2024.

Avant de regagner l'Atlantique, Julien Dujardin a officié, à deux reprises, au Nord, au sein du port pendant quatre ans (jusqu'en 2019) et r au Havre (

La décarbonation, un sujet

À La Réunion (4,55 Mt, - 11 % en 2023), comme ailleurs, la décarbonation est un des grands sujets. Plusieurs chantiers ont été lancés. Au port Ouest, il est prévu que la chaudière du terminal bitumier bascule dans les deux ans du fuel à la biomasse. Les études de faisabilité ont déjà été effectuées et la phase opérationnelle va bientôt être engagée pour une mise en exploitation en 2026.

Le déploiement d’installations pour le branchement électrique des navires est par ailleurs en cours. Le quai utilisé par le Marion Dufresne, navire armé par Louis Dreyfus Armateurs pour le ravitaillement des Terres australes et antarctiques françaises, bénéficiera du courant de quai d’ici la fin de l’année. Le quai sucrier sera, lui, électrifié en 2025, aux termes de la campagne d’exportation. Le dock flottant sera aussi concerné ainsi que les navires en cale sèche.

Au port Est, infrastructure qui accueille le terminal à conteneurs, « le branchement à électrique quai n’est pas envisagé faute de visibilité sur la stratégie des armateurs », expliquait Éric Legrigeois au JMM le mois dernier dans le cadre d'une édition spéciale sur la décarbonation des ports. La connexion à quai des engins de manutention est en revanche à l’agenda puisque les grands ports maritimes d’outre-Mer, contrairement à leurs homologues métropolitains, ont gardé la compétence de la manutention portuaire.

Postes désormais pourvus dans trois des quatre GPM outre-Mer

Les postes sont donc désormais pourvus dans trois des quatre grands ports ultramarins. Jean-Pierre Chalus avait été reconduit à la Guadeloupe, où il avait été nommé une première fois le 10 juin 2020, par un décret paru le 19 avril au JO. Il a ainsi entamé son quatrième mandat à la tête d’un Grand Port maritime, après ceux exercés à La Rochelle et à Nantes-Saint-Nazaire (2010-2018).

L’ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts est aussi le président des Ports de France (UPF), l’association professionnelle qui compte 47 membres parmi lesquels les grands ports maritimes, les ports autonomes et les gestionnaires de ports décentralisés (CCI, sociétés d’économie mixte et autres sociétés d’exploitation portuaires).

En Guyane, Stéphane Tant avait été nommé le 1er septembre 2023 pour remplacer Philippe Lemoine, qui après dix ans et deux mandats à la tête du port aux deux sites (Pariacabo à Kourou et Dégrad-des-Cannes), a fait valoir ses droits à la retraite.

Quand il a été nommé, l'ingénieur, diplômé de l'École nationale des travaux publics de l'État (ENTPE), dirigeait depuis 2019 le département Ingénierie, Industrie et Environnement au port de la Martinique.

Mais il connaît également bien la côte est de l'Amérique du Sud pour y avoir été en poste à la DEAL (direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) entre 2013 et 2019 en tant que chef du service Fleuves, Littoral, Aménagement.

Grand projet stratégique pour tous

Tous arrivent aux commandes alors que l'élaboration des Grands projets stratégiques 2024-2028 est déjà bien enclenchée et à l'heure où il est attendu que ces portes commerciales vers le monde assurent bien d'autres fonctions : de la réindustrialisation à la production et distribution d'énergies décarbonées. L'axe d'un nouveau compas.

Adeline Descamps

»»» Sur ce sujet

Conférence annuelle des ports européens (Espo) : En demande-t-on trop aux ports dans le contexte de la transition environnementale ? 

Gouvernance des ports : des mouvements en perspective à tous les étages

Les ports, ces nouvelles stations multi-services

 

 

 

Port

Boutique
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15