Menu
S'identifier

L’opérateur suisse Swissterminal Group reprend l'exploitation de trois ports alsaciens

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 15.01.2021 | Dernière Mise à jour : 15.01.2021

A l’issue d’un appel d’offres international, Swissterminal a repris la main sur l’exploitation des ports alsacien Ottmarsheim, Huningue-Village-Neuf et Ile Napoléon.

Crédit photo Swissterminal Group

L'opérateur suisse Swissterminal Group annonce avoir remporté l’appel d’offres international pour l’exploitation de trois ports alsaciens. Pour cela, l’opérateur a lancé une filiale baptisée Alsaceterminal.

A l’issue d’un appel d’offres international, Swissterminal a annoncé le 12 janvier qu'il prenait la main sur l’exploitation de trois ports alsaciens : Ottmarsheim, Huningue-Village-Neuf et Ile Napoléon et ce à compter de cette année. Une nouvelle mission pour laquelle l'opérateur suisse a lancé une filiale baptisée Alsaceterminal qui interviendra avec le soutien de son autre filiale, montée en joint-venture avec les ports de Marseille et Le Havre, Alsaceteam.

"Dans le cadre de ce partenariat public-privé, Alsaceteam prendra 39 % participation dans Euro Rhine Ports, le successeur de l'ancienne société portuaire publique Ports de Mulhouse Rhin", indique Swissterminal Groupe dans un communiqué de presse. Notons que l’actionnaire majoritaire d'Euro Rhine Ports est le Syndicat Mixte des Ports du Sud-Alsace, qui regroupe Grand-Est région, Mulhouse Alsace Agglomération (M2A), Saint-Louis Agglomération (SLA), Voies Navigables France (VNF) et la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI). 

Des opportunités supplémentaires

D’un point de vue opérationnel, Euro Rhine Ports est le nouveau concessionnaire tandis que Alsaceterminal est opérateur des trois ports alsaciens. Côté feuille de route, des projets de connexions ferroviaires sont dans les cartons dans le secteur industriel notamment dans la chimie, les métaux, l’agroalimentaire et la construction vers les deux principaux ports français du Havre et de Marseille-Fos. En parallèle, il est aussi question du renforcement de la navigation intérieure avec les ports de Rotterdam (Pays-Bas) et d'Anvers (Belgique).

"Notre objectif est d'augmenter considérablement l'utilisation et l'efficacité de ces ports pour offrir à l'industrie des opportunités supplémentaires et répondre aux besoins futurs du marché. Les sites de Huningue-Village-Neuf, Ile Napoléon et Ottmarsheim seront intégrés au réseau existant de Swissterminal et de notre partenaire DP World et améliorent considérablement les liaisons de transport dans cette partie de l'Europe", précise Roman Mayer, président du conseil d'administration de Swissterminal Group.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format