Menu
S'identifier

L’armateur Hapag-Lloyd s’engage auprès de Medlink Ports pour le report multimodal

Actu-Transport-Logistique.fr | Fluvial | publié le : 11.05.2022 | Dernière Mise à jour : 11.05.2022

L’entité fluvio-portuaire regroupe tous les ports de l’axe, qui sont membres permanents, soit 3 ports maritimes, Toulon, Sète et Marseille, et 9 ports fluviaux, tout comme SNCF Réseau, la Compagnie nationale du Rhône et Voies navigables de France.

Crédit photo Medlink Ports

Hapag-Lloyd s'est engagé dans une stratégie de réduction des émissions carbone de ses activités. Dans ce cadre l'armateur rejoint Medlink Ports, agence de développement du report modal fluvial et ferroviaire sur l'axe Rhône-Saône, aussi bien sur le fleuve que sur l'hinterland. Ils doivent réfléchir à la gestion des conteneurs sur l’axe Rhône-Saône depuis la Méditerranée et au report modal fluvial ou ferroviaire.

L’armateur Hapag-Lloyd a rejoint Medlink Ports, association représentant l’hinterland de la façade méditerranéenne française organisée autour du fluvial, du rail et des ports maritimes et fluviaux. L’objectif est de réfléchir à la gestion des conteneurs sur l’axe Rhône-Saône depuis la Méditerranée et au report modal fluvial ou ferroviaire. Il est le premier armateur adhérant à l’agence, ce qui rejoint la stratégie de celle-ci d’intégrer des compagnies maritimes, des manutentionnaires portuaires et des collectivités territoriales,  condition sine qua non pour collaborer efficacement.

D’autant que les événements qui ont perturbé les chaînes logistiques au niveau mondial ces dernières années – le Covid, la guerre en Ukraine – ont profondément changé la donne et replacent les compagnies maritimes en centre des enjeux. Pas neutres non plus, le réchauffement climatique et les exigences de l’OMI de décarboner le transport maritime les poussent à se tourner vers des solutions plus vertes.

"Les parts de marché pourraient doubler ou tripler"

Hapag-Lloyd souhaite dans cette démarche tant développer une meilleure offre de service que mettre son expertise au service de ceux qui œuvrent pour le report modal. Cela en conformité avec ses valeurs en faveur du développement durable.

Pour l’hinterland du Bassin rhodanien, le transport de conteneurs est un levier important susceptible d'augmenter le report modal vers le fleuve ou le rail : "Sur ce segment, les études montrent que les parts de marché pourraient presque doubler, voire tripler", explique Cécile Avezard, présidente de l’agence de développement Medlink Ports et directrice territoriale Rhône Saône de Voies navigables de France (VNF).

60 mesures pour le trafic fluvial sur l'axe MeRS

L’entité fluvio-portuaire regroupe tous les ports de l’axe, qui sont membres permanents, soit 3 ports maritimes, Toulon, Sète et Marseille, et 9 ports fluviaux, tout comme SNCF Réseau, la Compagnie nationale du Rhône et Voies navigables de France. Medlink Ports met les acteurs en lien, organise des groupes de travail pour élaborer des solutions logistiques.

A ce titre, l'organisme avait été missionné en juin 2020 par Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué des transports, pour travailler sur la contraction des trafics fluviaux de marchandises sur l’axe MeRS (Méditerranée-Rhône-Saône) – 6 millions de tonnes en 2019 contre 7,2 en 2010 – alors que les trafics sur les autres bassins de navigation n’avaient cessé d’augmenter ces 10 dernières années. Le rapport, comprenant 60 mesures, a été remis en juillet 2021. Il s’articule autour de 4 axes : capter de nouveau flux, abaisser les coûts de la manutention, favoriser l’investissement et le recours par les chargeurs au report modal, verdir et digitaliser.

Auteur

  • Marie-Helen Gallon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format