Menu
S'identifier

Transport combiné : Open Modal est prêt à augmenter ses capacités

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 18.05.2020 | Dernière Mise à jour : 18.05.2020

Convoi T3M au départ du terminal du port de Lille.

Crédit photo Open Modal

Acteur important du transport rail route des marchandises essentielles au bon approvisionnement de la France, le groupe Open Modal se tient prêt à augmenter ses capacités pour faire face à la demande. 

Face à la crise sanitaire actuelle, le trafic combiné rail route marque des points. La difficulté d’engager des conducteurs routiers sur de longues distances conduit en effet certains chargeurs à privilégier le train pour acheminer les flux essentiels nécessaires au bon approvisionnement de la France durant le confinement. "D’autant, comme l’indique Jean-Claude Brunier, président du groupe Open Modal regroupant T3M, TAB Rail Road, BTM et Open Rail, qu’un train combiné rail route n’a besoin que d’un seul conducteur pour traverser la France en saut de nuit en transportant soixante unités de transport intermodales (UTI). Cela nous permet aussi de mettre à disposition les marchandises de première nécessité très rapidement, tout en limitant les contacts et les déplacements de personnel". 

Le fait nouveau qui milite aussi en faveur d’une utilisation accrue du transport combiné rail route durant la crise est que ses trains sont devenus, pour la toute première fois, prioritaires sur toutes les autres circulations. 

Evolution provisoire

La structure du trafic acheminé par Open Modal a changé depuis la mi-mars 2020. Les flux essentiels, c’est-à-dire ceux regroupant notamment l’alimentaire et les produits d’hygiène, ont bondi de 20 %. Une partie de cet apport de marchandises nouvelles est, depuis, acheminée depuis le terminal du port de Lille vers la Région Parisienne et la Vallée du Rhône en trains longs de 850 m de longueur et vers le Sud-Ouest en trains de 750 m. Ce surcroît d’activité a profité à TAB Rail Road qui a vu ses parts de marché s’accroître de 10 % au cours de cette période. 

Les transports non essentiels, ceux liés par exemple à l’électroménager et au bricolage, ont pour leur part quasiment disparu depuis le début du confinement. Au global, le groupe assure donc 70 % de son plan de transport habituel, lequel est adapté quotidiennement avec les chargeurs au travers de conférences téléphoniques. 

Fidéliser les nouveaux clients

Tout l’enjeu pour le groupe, à présent, va être de fidéliser les clients nouveaux qui auront testé la solution combiné rail route durant la crise. Open Modal devrait par ailleurs profiter du retour des chargeurs liés aux transports non essentiels. 

Open Modal se tient donc prêt à accroître ses moyens d’intervention pour faire face à ce… potentiel trafic supplémentaire. Déjà, il s’apprête à réceptionner 150 caisses mobiles à partir de mai pour renouveler le parc existant de TAB Rail Road. Il travaille également à la préparation de la réalisation d’un nouveau chantier de transport combiné à Miramas. Ces nouvelles installations pourraient devenir opérationnelles courant 2022 à l’issue d’un investissement de 23 M€. 

Auteur

  • Olivier Constant    

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format