Menu
S'identifier

Le terminal combiné de Perpignan-Saint-Charles progresse fortement en 2019

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 16.03.2020 | Dernière Mise à jour : 16.03.2020

Le terminal combiné de Perpignan-Saint-Charles vient de s'équiper d'un troisième reack stacker.

Crédit photo OC

Le terminal de transport combiné rail-route de Perpignan Saint-Charles a renoué avec une croissance à deux chiffres en 2019. L’ouverture prochaine d’une nouvelle ligne ainsi que la montée en puissance des lignes existantes pourraient le conduire à connaître un trafic record cette année. 

Perpignan Saint-Charles Conteneur Terminal (PSCCT) a réalisé un solide exercice en 2019. À 35 999 transbordements, son trafic a progressé de 20 % l’année passée. La barre des 40 000 unités de transport intermodal aurait même pu être franchie sans des perturbations intervenues au cours du dernier trimestre. 

La première est survenue le 25 octobre 2019, date à laquelle la transversale Sud a dû être fermée pour cause d’affaissement de la voie près de Béziers. La ligne a rouvert  4 semaines plus tard.  La seconde est venue des mouvements sociaux à partir de décembre 2019, les conséquences se faisant sentir jusqu’à fin janvier 2020, date de retour à la normale de l’exploitation. Ce sont, ainsi, 4 000 transbordements minimum qui ont manqué à l’appel, les pertes d’exploitation s’élevant à 170 000 euros environ. 

Solides perspectives pour 2020

Comme il existe toujours une demande forte de la part des transporteurs routiers, 2020 pourrait être une année record pour le chantier. La direction prévoit un trafic de 51 000 transbordements. Cette nouvelle année de croissance forte de l’activité devrait découler de l’augmentation des fréquences sur la ligne Perpignan-Dourges. Une sixième rotation hebdomadaire a, en effet, été mise en place dès janvier. 
Assurée pour le compte de DB Cargo Logistics, la liaison Perpignan-Saint-Charles-Saarbrücken monte également en puissance avec l’ajout d’une sixième fréquence supplémentaire. Mise en place en janvier 2020 également, elle renforce le développement du gabarit P400 (remorques de 4 mètres de hauteur). Mais c’est surtout l’ouverture de la nouvelle ligne Hupac Perpignan-Cologne qui constituera le temps fort de l’année. Prévue initialement pour démarrer mi-janvier 2020, cette nouvelle ligne P400 deviendra opérationnelle à compter du 16 mars au départ de l’Allemagne et 2 jours plus tard au départ de la France. Elle sera assurée à raison de 5 allers-retours par semaine

Pour un développement plus rapide du P400

Ce nouveau service illustre, une fois encore, la nécessité d’accompagner le développement des acheminements au gabarit P400. "Il convient donc de répondre à cette demande des transporteurs routiers en favorisant le report modal par ce biais. Mais combien de temps cela va-t-il prendre ?" , s’interroge Eric Gilbert, directeur général de PSCCT. D’autant que les discussions actuellement en cours pour l’ouverture d’ici la fin de l’année 2020 d’une nouvelle route sur le Benelux concerne également… le P400. 
En attendant, le chantier continue de s’équiper pour faire face à la demande. Il s’est doté d’un nouveau tracteur de parc et d’un troisième reach stacker. Son effectif a, par ailleurs, été porté à 23 personnes avec l’intégration récente de 4 personnes supplémentaires dont 3 nouveaux conducteurs d’engins. 

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format