Menu
S'identifier

Fret Ferroviaire : l’attelage automatique digital testé en conditions hivernales

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 19.11.2020 | Dernière Mise à jour : 02.12.2020

Les locomotives électriques et Diesel sont prédisposées de construction pour recevoir les futurs attelages automatiques.

Crédit photo Olivier Constant

Green Cargo va prochainement tester l’attelage automatique digital en Suède. Ces essais permettront de tester ce nouvel équipement dans des conditions climatiques difficiles. Sous réserve que les essais également conduits en Allemagne, Suisse et Autriche se révèlent concluants, l’attelage automatique digital pourrait, par la suite, être déployé en Europe. Cette innovation devrait apporter une partie des gains de productivité recherchés pour amplifier le report modal. 

La modernisation du fret ferroviaire européen est en marche. Et l’un des dossiers les plus prioritaires du moment, tout au moins pour les quatre pays déjà concernés, passe par l’adoption de l’attelage automatique. Mais au contraire des États-Unis ou de la Russie, qui ont adopté cet équipement au cours du XX° siècle, celui testé par les chemins de fer allemands, autrichiens, suisses et suédois, fait appel au digital. Grâce à sa liaison électrique de commande, l’attelage automatique digital offre de nombreux avantages qui vont être testés par Green Cargo à partir de son site suédois de Luléa. 

Quatre systèmes testés

Non moins de quatre systèmes différents proposés par CAF (Espagne), Wabtec-Faiveley (Suisse), Voith (Allemagne) et Dellner (Suède) seront ainsi testés dans de rudes conditions hivernales. Conduits sur douze wagons au total, ces essais devraient permettre de vérifier le bon fonctionnement de cet équipement sensible à la neige ou à la glace. C’est la raison pour laquelle les attelages automatiques des automotrices voyageurs sont, le plus souvent, protégés par des housses ou des caches durant la saison hivernale. 

Si l’attelage automatique digital intéresse autant les chemins de fer européens, c’est parce qu’il offre de nombreux avantages à même d’améliorer la compétitivité du rail. Grâce à la liaison électrique précitée, le freinage à commande électrique (et non pneumatique) des convois de fret, souvent lourds, est en effet beaucoup plus rapide. Ainsi, les performances de freinage des rames fret se rapprocheront de celles de leurs homologues voyageurs, favorisant ainsi une meilleure insertion dans les sillons.

Un freinage instantané

L’attelage automatique digital sera également un atout lorsque les trains longs se généraliseront. Le serrage des freins des wagons sera instantané du premier au dernier des wagons composant une rame pouvant atteindre 1 500 mètres de longueur. L’équipement s’inscrira également parfaitement dans l’automatisation des essais de frein. Enfin, les automatismes mis en place permettront d’assurer l’accouplement et le désaccouplement des rames sans intervention humaine entre les wagons. La sécurité des opérations ferroviaires s’en trouvera donc grandement améliorée. 

En France, la promotion de l’attelage et du désaccouplement automatique des wagons au travers de l’utilisation de l’attelage automatique digital est contenue dans l’action 13 du plan de l’Alliance 4F. Les gains de productivité en découlant constitueront un avantage pour la future amplification du report modal attendu. Déjà, cependant, toutes les locomotives de ligne sont prédisposées pour permettre de remorquer les futurs convois de fret dotés de l’attelage automatique digital. 

Auteur

  • Olivier Constant  

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format