Menu
S'identifier

Fret Ferroviaire : Ecorail Transport étend son champ d’action

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 20.05.2021 | Dernière Mise à jour : 20.05.2021

Ecorail Transport a acheminé 1,4 million de tonnes de granulats en 2020. 

Crédit photo OC

Filiale à part entière de Captrain France, Ecorail Transport prévoit d’accroître son champ d’action au nord et à l'est de Paris d’ici la fin de cette année. L’entreprise ferroviaire espère, par ailleurs, renouer avec ses plus hauts niveaux d’activité en 2022 ou 2023.

Au sein des entreprises ferroviaires françaises, Ecorail Transport est assurément l’une des plus discrètes. Aucun des engins moteurs qu’elle utilise ne comporte, d’ailleurs, une livrée spécifique. Pourtant, cette filiale à 100 % de Captrain France achemine des tonnages importants de granulats, le marché sur lequel elle est positionnée.

Son trafic a, en effet, atteint 1,4 million de tonnes l’année passée. Ces granulats extraits notamment des carrières du bassin de Thouars servent à alimenter principalement des centres de fabrication d’enrobés, majoritairement situés en région parisienne, de même que des chantiers de renouvellement de voie pour le compte de SNCF Réseau.

Synergies renforcées

Ainsi, ce sont environ 1 400 trains par an qui sont remorqués par quinze locomotives Diesel louées auprès de Fret SNCF et d’Akiem. Ce parc a été renforcé début mai 2021 avec la réception de trois locomotives Diesel Euro 4 000 de forte puissance précédemment utilisées par Captrain France.

Cette mise à disposition constitue l’un des exemples de synergie existant entre les deux entreprises ferroviaires, Captrain France étant plutôt positionnée sur un axe Dunkerque/Miramas avec des prolongements à l’international tandis qu’Ecorail Transport couvre l’Ouest au départ de sa base de Saint-Pierre-des-Corps. D’autres synergies permettront de renforcer à l’avenir les liens existants entre les deux tractionnaires à l’image de celle déjà mise en œuvre depuis un an sur une relation transversale à destination de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire).

Périmètre étendu

Après avoir connu un exercice difficile en 2020 avec, notamment, un quasi arrêt des acheminements entre mi-mars et début mai, Ecorail Transport (52 salariés) entend renouer progressivement avec ses plus hauts niveaux d’activité. Cette année, elle prévoit de transporter 1,7 million de tonnes avec sa flotte de plusieurs centaines de wagons EX-80 et 90 loués auprès d’Ermewa et des Carrières Roy. Ce trafic pourrait revenir à ses plus hauts en 2022 ou 2023 avec un tonnage porté à 2 millions de tonnes annuelles. L’entreprise ferroviaire pourrait également répondre à l’avenir à des sollicitations dans le secteur des céréales.

En attendant, Ecorail Transport se déclare prête à accroître son champ d’action dès la fin de cette année pour répondre à des besoins forts des clients."Notre périmètre pourrait donc s’étendre à cette occasion au nord et à l'est de Paris. Les granulats transportés à bord de nos rames, dont le tonnage normal est de 1 360 tonnes, serviront alors à alimenter des chantiers autoroutiers conduits dans ce secteur", explique Jean-Pierre Thirion, président d’Ecorail Transport.

Auteur

  • Olivier Constant 

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format