Menu
S'identifier

Fret ferroviaire : DB Cargo Transasia gérera les flux avec la Chine

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 13.01.2022 | Dernière Mise à jour : 17.01.2022

DB Cargo Transasia coopère à l’heure actuelle avec vingt plateformes logistiques chinoises et effectue des liaisons vers quatre frontières chinoises.

Crédit photo Armin Weigel/dpa/picture-alliance

Deutsche Bahn réunit ses activités de fret ferroviaire avec la Chine au sein d'une nouvelle société, DB Cargo Transasia. Celle-ci offre des lignes directes vers la Chine au départ de 18 pays européens. Les capacités sont susceptibles de doubler d'ici 2025, selon la société de chemins de fer allemande.

La compagnie de chemin de fer allemande Deutsche Bahn vient d’annoncer fusionner toutes ses activités vers la Chine au sein d’une nouvelle société, DB Cargo Transasia. Deux bureaux chinois comptant 20 salariés ont ouvert fin novembre, l’un à Xi’an l’autre à Shangai, deux villes distantes de 1 400 km. DB Cargo Transasia gérera à terme 18 lignes directes entre la Chine et 18 pays européens.

Simplifier les démarches des clients

La nouvelle compagnie doit contribuer à simplifier les démarches des clients dans leurs activités d’import-export, notamment les clients chinois qui devaient jusqu’alors souvent contacter différentes compagnies pour effectuer leurs livraisons en Europe. "Nous sommes ainsi plus proches de nos clients, pouvons organiser des rendez-vous personnels, soigner les contacts clients, réaliser la facturation en direct, être plus réactifs, précise le directeur général de DB Cargo Transasia, Frank Schulze. Ce type de présence est apprécié sur les marchés asiatiques." Frank Schulze était jusqu’alors chargé de la Chine au sein de DB Cargo Eurasia, une filiale allemande créée en 2018, à partir de laquelle s’est développée DB Cargo Transasia, qui gère désormais l’activité chinoise, directement sur place.

200 000 conteneurs l'an passé 

DB Cargo, qui a transporté l’an passé 200 000 conteneurs entre l’Asie et l’Europe, entend doubler ses capacités d’ici 2025, développer l’activité des conteneurs individuels et s’étendre à d’autres régions de la Chine. DB Cargo Transasia coopère à l’heure actuelle avec 20 plateformes logistiques chinoises et effectue des liaisons vers quatre frontières chinoises.

L’empire du Milieu est depuis quelques années le premier partenaire commercial de l’Allemagne. La majorité des échanges se fait pour l’heure par voie maritime. En 2017, derniers chiffres disponibles, 1,9 % seulement des échanges commerciaux entre l’Allemagne et la Chine ont été effectués par rail. Le nouveau gouvernement allemand a pour objectif de développer le rail, notamment pour le transport de marchandises. La Chine, de son côté, vise la neutralité carbone pour 2060, et selon Frank Schulze, certaines régions sont déjà sensibles à l’argument climatique.

Auteur

  • Nathalie Versieux, correspondante à Berlin

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format