Menu
S'identifier

IoT

Traxens enchaine les succès sur mer et sur rail

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 03.06.2019 | Dernière Mise à jour : 03.06.2019

La fin du premier semestre a été faste pour Traxens et sa solution de suivi de conteneurs maritimes et de wagons qui allie des boitiers connectés et une plateforme cloud de collecte et de traitement des données (de localisation, mais pas seulement). Le groupe CMA CGM a ouvert le bal il y a une dizaine de jours en annonçant la commande de 50 000 des Traxens-Box en question, pour étayer le déploiement du service de conteneurs connectés dont il avait lancé la commercialisation en juin 2018 sous la marque Traxens by CMA CGM (voir NL 2739). Rappelons que c'est dès 2012 que le géant du transport maritime avait marqué son intérêt pour l'approche de la startup marseillaise, en entrant à son capital quelques mois après sa création, puis de remettre au pot trois ans plus tard. Jusque-là CMA CGM avait communiqué sur le déploiement de 10 000 boitiers, notamment pour son activité Reefer. Le volume récemment évoqué n'est pas sans rappeler les 50 000 Traxens-Box commandées par l'armement italo-suisse MSC à l'automne dernier, après avoir lui-même investi dans la startup mi-2016. Et en début de semaine dernière, c'est le géant danois A.P. Møller - Maersk qui a rejoint le bal, en confirmant son intention de devenir lui-aussi à la fois client et actionnaire de Traxens, avec à la clé une commande susceptible d'atteindre les… 50 000 boitiers. Mais le succès de la société marseillaise ne se joue pas seulement sur les mers : le lendemain elle annonçait sa collaboration avec CFL Multimodal, la filiale de la société nationale des chemins de fers luxembourgeois CFL, pour le suivi de wagons de marchandises. Après des essais concluants menés fin 2018 sur le périmètre européen, c'est sur un train assurant la liaison avec la Chine que les deux partenaires ont testé la solution en avril, avec en toile de fond le vaste plan chinois des Nouvelles Routes de la Soie. Jusque-là en matière ferroviaire, Traxens avait surtout marqué des points en tant que partenaire du Train Fret Digital de SNCF Logistics. MR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Maxime Rabiller

Supply Chain Magazine I 3295

DSIA en magasin avec Logistar Instore Picking

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format