Menu
S'identifier

Planification

L’exemple d’une multinationale chinoise des PGC face à la crise

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 26.03.2020 | Dernière Mise à jour : 26.03.2020

Bo Zhou, le président et co-fondateur de l’éditeur FuturMaster

Crédit photo FuturMaster

Crise sanitaire, confinement, les entreprises chinoises ont été confrontées ces derniers mois aux mêmes problèmatiques que leurs homologues européennes aujourd’hui pour tenter de limiter au maximum l’impact sur leurs supply chains. «Toutes les variables qu’utilisent quotidiennement les planificateurs de la supply chain deviennent incertaines et discutables. Mais les entreprises peuvent limiter les impacts liés à la crise en simulant et en planifiant « en temps réel » la supply chain. L’objectif est de se concentrer sur les capacités restantes pour produire efficacement tout en maîtrisant les coûts », déclare dans un communiqué Bo Zhou, le président et co-fondateur de l’éditeur FuturMaster (basé en France, au Royaume-Uni, à Singapour, et en Chine). Il cite en exemple l’un de ses clients, une « multinationale des PGC opérant en Chine » qui a réussi très tôt à prioriser ses activités de production en tenant compte non seulement du stock disponible dans chaque entrepôt, des prévisions de la demande (qui évolue de façon exceptionnelle en volume et en répartition géographique) et des capacités de chaque usine et de chaque entrepôt sur le territoire, mais aussi de la disponibilité de la main-d’œuvre et de la fermeture éventuelle des routes dans les zones susceptibles d’être touchées. Cela suppose notamment pour les équipes supply chain d’adopter une approche collaborative avec une collecte systématique auprès des managers locaux d’informations sur les salariés pouvant être mobilisés sur chaque site. Selon Bo Zhou, l’utilisation de la solution de planification FuturMaster a permis à son client de mettre à jour régulièrement le réseau de distribution en aval, et de déterminer concrètement quelle ville serait approvisionnée par quelle usine en choisissant « en temps réel » parmi les différents scenarii de simulation modélisés grâce à l’outil. Prêchant bien évidemment pour sa paroisse, Bo Zhou conclut : « Les entreprises peuvent mieux réagir et mieux anticiper la sortie de crise sanitaire en utilisant des technologies de planification de la supply chain basées sur des moteurs d’optimisation performants, qui permettent de hiérarchiser les options possibles chaque fois qu'il y a un choix à faire et à parvenir à une meilleure prise de décision». JLR

Dossier

Au sommaire

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Monoprix démarre son site alimentaire automatisé par Ocado

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format