Menu
S'identifier

Paris Retail Week

La Poste et Mobivia à la manœuvre en logistique urbaine

Supply Chain Magazine | Dossiers supply chain | publié le : 27.09.2019 | Dernière Mise à jour : 27.09.2019

De gauche à droite : Pierre Béharelle, responsable nouveaux services du groupe Mobivia ; Anthony Deniau, directeur transport Franprix Leader Price ; Alexandre Berger, directeur de projets supply chain business développement branche service-courrier-colis du groupe La Poste ; Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine, e-commerce, plateformes logistiques fondateur de la société de conseil Logicités.

Crédit photo A. Dias

Dans le cadre d’un débat sur la logistique urbaine qui s’est tenu hier sur le salon Paris Retail Week, La Poste a indiqué qu’elle comptait développer un réseau de micro-entrepôts au cœur des villes, à l’image de la structure qu’elle opère déjà dans le 8ème arrondissement de Paris pour le stockage déporté du groupe de réparation/entretien/équipement automobile Mobivia (voir NL 2939). « Nous disposons d’actifs immobiliers situés dans des endroits stratégiques que nous pouvons transformer en petits entrepôts, explique Alexandre Berger, directeur de projets supply chain business développement branche service-courrier-colis  du groupe La Poste. J’ai ainsi trouvé dans la capitale un site de 6 mètres de hauteur sous plafond qui hébergeait des archives que plus personne ne consultaient depuis 10 ou 15 ans. C’est ce type de sites que nous pouvons transformer en petits entrepôts de 500 à 700 m² ». A ce jour, La Poste dispose de deux structures de ce type dans la capitale, celle du 8ème arrondissement située près de la gare Saint-Lazare, et une autre basée du côté de la place des Ternes. Sur le 1er trimestre 2020, le groupe prévoit d’en ouvrir d’autres à Lyon, Lille et Marseille, et peut-être aussi à Bordeaux. Présent également lors de ce débat, Mobivia en a profité pour annoncer son ambition de dupliquer son réseau de sites de stockage déportés à l’étranger, en plus de le développer dans l’Hexagone. « Sur 2020, nous avons prévu d’en exploiter un en Allemagne et un autre en Espagne », précise Pierre Béharelle, responsable nouveaux services du groupe Mobivia. Dans l’Hexagone, où le groupe en compte aujourd’hui trois (dont seul celui impliquant La Poste est presté), Mobivia espère en totaliser une quinzaine, nous a récemment fait savoir Sébastien Hospital, son directeur supply chain (voir NL 2939). AD

 

Auteur

  • Armindo Dias

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Coup de Cœur "e-rural" pour Cdiscount et Agrikolis

Supply Chain Magazine I Dossiers supply chain

Premier trimestre 2019/2020 contrasté pour Generix

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format