Menu
S'identifier

Une nouvelle croissance à deux chiffres pour Captrain en 2019

Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 01.04.2020 | Dernière Mise à jour : 01.04.2020

Captrain dispose d'un parc de locomotives Diesel et électriques supérieur à deux cent unités.

Crédit photo Olivier Constant

Le réseau européen d’entreprises de fret ferroviaire du groupe SNCF a connu une nouvelle progression à deux chiffres de ses trafics en 2019. Celle-ci pourrait être consolidée, à court ou moyen terme, par la réalisation de nouvelles opérations de croissance externe, ces dernières confortant la place de n° 2 européen qu’occupe actuellement le groupe français dans ce secteur.    

Marque encore peu connue du groupe SNCF, Captrain n’en finit pas de raffermir ses positions au fil des années. Au nombre de quatre – Captrain Deutschland, Captrain Italia, Captrain Belgium et Captrain España – ces entreprises ont encore connu une croissance à deux chiffres de leurs activités en 2019. Elles ont, ainsi, réalisé un chiffre d’affaires global de près de 500 millions d’euros (M€), la palme revenant à Captrain Italia qui, en l’espace d’une décennie seulement, a vu ses revenus passer de 10 à 100 M€. 

Surtout, l’activité tend à se rapprocher en importance de celle de Fret SNCF, lequel s’appuie sur Captrain pour ses propres développements à l’international. Avec 15 milliards de tonnes/km transportées l’année passée, le trafic de Captrain ne se situe plus qu’à 3 milliards de t/km de l’entreprise ferroviaire française. C’est bien la preuve que l’amplification de la présence du froupe SNCF en Europe est une réussite et consolide, ainsi, les positions de ce dernier au second rang européen derrière DB Cargo

Nouveaux marchés grâce à la croissance externe  

Mettant en ligne plus de 200 locomotives électriques et Diesel dont la conduite est assurée par plus d’un millier de conducteurs, Captrain a bénéficié à plein l’année passée des 2 dernières opérations de croissance externe réalisées en date. 

La première, via le rachat de la totalité des actions de COMSA Rail Transport le 31 octobre 2018, a donné naissance à Captrain España. Cette nouvelle entité a, ainsi, rejoint le réseau européen d’entreprises de fret ferroviaire du groupe SNCF le lendemain. "Grâce à son partenaire historique hispanique, Captrain España s’est ouvert les portes de la péninsule Ibérique incluant le Portugal tout en se positionnant en force sur le trafic transpyrénéen à écartement normal au départ de la Catalogne vers le nord de l’Europe. Grâce aux nouvelles locomotives interopérables Euro 6000 qui seront réceptionnées à partir de la mi-2021, nous serons, ainsi, en mesure de capter des parts d’un marché qui représente l’équivalent de 20 000 camions par jour", se félicite Frédéric Delorme, nouveau président de Transport Ferroviaire et Multimodal de Marchandises. 

La seconde a également ouvert en grand d’autres portes, celles des ports de Rotterdam, Amsterdam et Anvers. Les activités de Captrain Belgium ont, en effet, été consolidées par l’acquisition de la société belge Railtraxx en avril 2019, cette dernière desservant, à présent, les plus de 30 embranchements particuliers du port d’Anvers. Le raffermissement des positions européennes du groupe SNCF va se poursuivre. Des discussions sont actuellement en cours au sein des trois entités allemande, italienne et espagnole. 

Lever les contraintes du passe-frontière

En attendant, Captrain va pouvoir capitaliser sur les nouveaux trafics mis en place. Opérationnelle depuis le 1er janvier 2020 pour le compte d’un grand groupe pétrolier sous le pilotage du commissionaire de transport Forwardis, la nouvelle liaison régulière entre Trecate (Italie) et Rotterdam, mise en place par les entités italienne et allemande ainsi que par BLS Cargo - dont le groupe SNCF est actionnaire minoritaire - est symbolique des capacités du groupe français à s’affranchir des contraintes du passe-frontière. 

Toujours pour répondre aux besoins de ses clients chargeurs, Captrain Deutschland a scellé également une joint-venture rail/route (Smart Rail) avec un transporteur routier pour le transport de pièces détachées entre la Tchéquie et la Pologne et l’usine automobile Volkswagen de Wolfsburg (Allemagne).  Tous ces développements, et hors effet Covid-19, devraient permettre à Captrain de réaliser une croissance comprise entre 5 et 10 % au cours des prochaines années. 

Auteur

  • Olivier Constant  

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format