Menu
S'identifier

FedEx prévoit de tester des drones de fret lourd en 2023

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 19.04.2022 | Dernière Mise à jour : 19.04.2022

L'appareil prend la place de 6 places de parking au sol mais il n’a pas besoin d'atterrir pour livrer sa cargaison, puisqu’il peut la faire descendre à l’aide d’une nacelle hélitreuillée.

Crédit photo Elroy Air

FedEx s’est associé à Elroy Air pour intégrer la livraison de colis avec de gros drones sur moyenne distance dans sa chaîne logistique en 2023.

Afin de poursuivre ses tests de vols sans pilote, FedEx a noué un partenariat avec la start-up Elroy Air, qui développe des drones à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). Les deux entreprises travaillent ensemble depuis janvier 2020 et poursuivront leur collaboration afin d’obtenir les certifications pour commencer les essais en vol l’année prochaine aux Etats-Unis. "La croissance exponentielle du commerce électronique a accéléré la demande de solutions de transport et de logistique fiables et efficaces à toutes les étapes de la chaîne d'approvisionnement. FedEx estime que l'innovation et l'automatisation continues amélioreront la sécurité, l'efficacité et la productivité", indique l’expressiste par voie de communiqué.

Des charges de 100 à 225 kilos

Elroy Air a dévoilé en début d’année la dernière version de son modèle appelé Chaparral, capable de transporter des charges entre 100 et 225 kilos  sur une distance maximale de 480 kilomètres. Au sol, l’appareil prend la place de 6 places de parking mais il n’a pas besoin d'atterrir pour livrer sa cargaison, puisqu’il peut la faire descendre à l’aide d’une nacelle hélitreuillée. Cela permet d’opérer sans infrastructure particulière au sol. De plus, la grande autonomie du modèle permet de se passer de bornes de recharge en cours de mission. "Lorsque vous n'êtes pas limité par des infrastructures, le trafic ou des aéroports difficiles, la logistique peut atteindre plus de personnes, plus rapidement que jamais", souligne Kofi Asante, vice-président du développement commercial et de la stratégie d'Elroy Air.

Plus de 500 commandes

Elroy Air destine généralement son engin à des lignes de fret peu fréquentées, des itinéraires en zone rurale ou complexes (type montagne, îles…). Les drones peuvent également se montrer efficaces en cas de catastrophes naturelles, pour l'acheminement d'aide humanitaire. La société indique avoir reçu plus de 500 commandes pour son drone.

Mesa Airlines, une compagnie aérienne régionale américaine qui exploite des avions pour le compte de partenaires comme American Airlines, United Airlines ou DHL, a l'intention de commander 150 drones dédiés au transport de colis express et de produits de santé. Ayr Logistics, qui exploite des avions dans le soutien logistique à des opérations humanitaires, compte pour sa part acheter 100 exemplaires.

Auteur

  • grégoire hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format