Menu
S'identifier

Fedex s’associe à Wing pour effectuer des livraisons par drone en Virginie

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 26.09.2019 | Dernière Mise à jour : 26.09.2019

En 2019, Wing est devenue la première entreprise de livraison de drones à recevoir la certification provisoire de transporteur aérien et d'opérateur par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis.

Crédit photo Wing Aviation

L’expressiste Fedex sera partenaire de Wing, la filiale d’Alphabet-Google dédiée aux transport de colis par drone, pour opérer des premières livraisons au mois d’octobre 2019 dans l’État de Virginie.

FedEx vient d’annoncer sa participation à un "petit programme pilote" de livraison avec des drones gérés par Wing Aviation, une filiale d’Alphabet, la maison-mère de Google. Cette expérimentation doit démarrer au mois d’octobre 2019 à Christiansburg, en Virginie, dans le cadre du programme Unmanned (i.e. "sans équipage") mené par ministère des Transports américain pour l’intégration des drones dans le paysage aérien. "Cet essai est le dernier exemple de collaboration de FedEx avec des leaders technologiques pour développer des solutions de pointe répondant aux besoins des clients sur un marché en constante évolution, tels que l'amélioration de la livraison du dernier kilomètre pour les envois urgents et d'autres besoins exceptionnels", indique l’expressiste par voie de communiqué. 

Clients éligibles

En 2019, Wing est devenue la première entreprise de livraison de drones à recevoir la certification provisoire de transporteur aérien et d'opérateur par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis. Grâce à cette certification, Wing peut commencer des tests de livraison commerciale à destination des particuliers.  Outre certains colis Fedex, les résidents de  Christiansburg pourront recevoir des commandes passés auprès de commerçants locaux : Sugar Magnolia pour des friandises et la chaîne Walgreens pour des produits de santé. Les consommateurs doivent au préalable s’inscrire auprès de Wing et seuls ceux qui sont "éligibles" seront concernés.

Lorsqu’un drone arrive à destination, il n’atterrit pas mais reste en vol stationnaire à 7 mètres de hauteur. La caisse de transport, qui contient le colis, n’est libérée que si le particulier tire sur le câble déployé jusqu’au sol. Les particuliers éligibles doivent donc posséder un jardin ou un espace privatif suffisamment large et dégagé pour prévoir l’arrivée du drone. Pour l’instant, le poids des colis est restreint à 1,5 Kg et les vols excèdent rarement plus de 10 minutes, pour 10 km environ.

Dans le cadre de ses essais commerciaux, Wing a déjà effectué plus de 80 000 vols d’essais et des milliers de livraisons à la demande, dont plus de 3 000 livraisons auprès de clients australiens à Logan, dans le Queensland. Wing commence également des tests en Finlande à Helsinki. La filiale d’Alphabet a pris le parti de démarrer sur la pointe des pieds, avec des partenaires locaux, quitte à basculer sur une plus grande échelle quand la législation sera favorable.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format