Menu

Les prix du transport stagnent au deuxième trimestre

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 11.10.2017 | Dernière Mise à jour : 11.10.2017

Selon le mode de transport, ces résultats s’affinent.

Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les prix du transport de marchandises se révèlent sensiblement stables au deuxième trimestre 2017 par rapport au premier trimestre. Seul le transport maritime affiche une hausse significative.

Après avoir grimpé au premier trimestre, les prix du transport de fret restent plutôt calmes au deuxième trimestre. Le transport ferroviaire et le transport routier affichent une évolution respective de + 0 % et + 0,2 %, par rapport au premier trimestre 2017. Même scénario pour les activités logistiques, avec + 0,1 % dans la manutention et + 0,3 % dans l'entreposage.

Le secteur maritime fait exception, avec une hausse de 2,9 %. Ce n'est pas le cas de l'autre mode de transport international, puisque le fret aérien accuse un repli de 0,6 %.

Recul dans le fret de proximité

Dans le détail, on constate sur le segment routier une hausse des prix du transport de fret interurbain (+ 0,3 %) et de l’international (+ 0,1 %), alors que les prix du transport de fret de proximité diminuent (- 0,2 %). En glissement annuel, la hausse des prix du secteur s'établit à 1 %.

Dans le fret ferroviaire, la stagnation des prix a touché à la fois le transport national et l'international (+ 0 %). En glissement annuel, on constate également une absence d'évolution.

Le maritime progresse, le fluvial prend l’eau

Au chapitre maritime, pas de triomphalisme non plus, puisque l’étude révèle des hausses qui ne compensent pas encore la baisse enregistrée en 2014 et 2015. Mais on assiste au cinquième trimestre consécutif de progression, et une hausse des prix de 6 % au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016. Le fret aérien, en revanche, chute de 2 % en glissement annuel.

Dans le transport fluvial, les prix diminuent de 2,6 % au deuxième trimestre 2017. Une régression qui se retrouve autant à l’échelle nationale (- 0,9 %) qu'internationale (- 5 %). Les prix sont néanmoins stables, comparés à la même période de 2016.

Les activités logistiques se maintiennent

De leur côté, les prix de la messagerie-fret express ont augmenté de 0,4 % (+ 1,4 % en glissement annuel).

Sur la même tendance, les prix de l’entreposage grimpent de 0,3 %, portés par ceux de l’entreposage non frigorifique (+ 0,8 %) tandis que ceux de l’entreposage frigorifique baissent de 1,4 %). Les prix de la manutention (+ 0,1 %) restent stables, que ce soit dans le portuaire (+ 0,1 %) ou dans le non portuaire (+ 0 %).

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format