Menu
S'identifier

Livraison par drone : Amazon peaufine sa stratégie

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 23.10.2018 | Dernière Mise à jour : 23.10.2018

Crédit photo Amazon

Transformer un conteneur en mini-centre de distribution ou utiliser des drones avec toboggan dépliable : deux nouveaux brevets déposés par Amazon révèlent l’intérêt du géant du e-commerce pour les livraisons aériennes.

Après l'entrepôt volant, place au conteneur centre de distribution. Les derniers brevets déposés par Amazon auprès de l’INPI américain témoignent de l’intérêt du géant du e-commerce pour la livraison par drones, qui, lorsqu’ils seront autorisés, devraient vite encombrer l’espace arien.

Ainsi, un brevet déposé il y a un an et demi, mais dévoilé qu’en septembre dernier, projette de transformer des conteneurs de taille standard en un véritable centre de distribution. L’idée consiste à aménager à l’intérieur du conteneur plusieurs espaces de rangement avec des étagères, où les colis seraient déplacés grâce à un bras robotisé, capable de les charger sur un escadron de drones. Lesquels s’envoleraient par une trappe située au sommet du conteneur pour rejoindre leur lieu de livraison.

Selon ses concepteurs, ces conteneurs pourraient contenir des produits à forte demande immédiate, comme le dernier livre de "Game of Thrones" ou le dernier iPhone, voire lors d’événements spécifiques comme le Black Friday. Amazon a même prévu des schémas de dispatching logistique pour répartir au mieux ces conteneurs en fonction des zones géographiques, sur des trains, des bateaux ou des camions.

Tube rétractable

Conscients que le transport par drone reste pour le moment entaché de nombreux défauts (nuisance sonore, risque de casse), un nouveau brevet enregistré début octobre est destiné à en limiter les effets.

Ainsi, Amazon prévoit de munir ses drones d’un tube rétractable permettant de faciliter le dépôt de colis au sol. Lorsque le drone arrive sur son lieu de livraison, il déploie un tube flexible, de forme crénelé, destiné à ralentir la chute du paquet dont il va se dessaisir.

Le réceptionaire n’a pas besoin d’être là pour réceptionner son colis, mais doit préciser lors de sa commande le point précis du lieu de dépôts, soit à l’aide d’un marqueur au sol détectable par le drone, soit en envoyant une photo à l’avance. En évitant aux drones de s’approcher trop près du sol, Amazon espère diminuer les nuisances sonores. Le brevet prévoit ainsi d’utiliser un matériau capable d’absorber le bruit pour le toboggan dépliable.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format